En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le président François Hollande à Bruxelles, le 27 mai 2014.
 

Depuis Bruxelles où il est en déplacement mardi, le président François Hollande a tenu à défendre la position française, réaffirmant que le vote FN enregistré dimanche ne devait pas être interprété comme la volonté des Français de sortir de l'Europe.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

118 opinions
  • nortkin
    nortkin     

    "le vote FN enregistré dimanche ne devait pas être interprété comme la volonté des Français de sortir de l'Europe". Cette phrase de Hollande veut donc dire : Les français ne sont pas contre l'Europe mais comme le PS et l'UMP sont incapables de de changer quoi que ce soit dans la domination financière et capitaliste qui écrase le peuple, il a tout naturellement choisi de voter pour un parti qui sera sans doute plus à même de représenter ses intérêts. Non, c'est pas ça ? Bon, alors ça veut sans doute dire que les français ont voté FN afin de lui faire comprendre qu'ils n'étaient pas d'accord sans pour autant voter UMP ? Ah oui mais, c'est vrai que l'UMP a fait plus que le PS. Mais... J'allais oublier le plus grand parti de France, les abstentionnistes (57 %) ! Il ne sera pas nécessaire au président d'enlever ses œillères afin d'interpréter la volonté des français, quand ça explosera il n'aura que peu de chances de ne pas l'entendre.

  • eb3958
    eb3958     

    « A quelle profondeur d'illusion ou de parti pris faudrait-il plonger, en effet, pour croire que des nations européennes, forgées au long des siècles par des efforts et des douleurs sans nombre, ayant chacune sa géographie, son histoire, sa langue, ses traditions, ses institutions, pourraient cesser d'être elles-mêmes et n'en plus former qu'une seule ? ». Charles de Gaulle en 1970.

  • eb3958
    eb3958     

    La France est le deuxième contributeur de l'Europe, l'Allemagne étant le premier. Hollande est coincé. De plus, méfiance avec le pacte transatlantique et l'entrée de la Turquie voulue par des technocrates n'écoutant qu'eux mêmes.

  • Tintinplatinuim
    Tintinplatinuim     

    Il a rien compris. il faut qu'il se tire.......

  • Tintinplatinuim
    Tintinplatinuim     

    Il faut qu'il se tire.......

  • dacatoro
    dacatoro     

    .....et la France ne peut pas avancer avec Hollande !!!

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    on a surtout sauvé les créanciers des états ...

  • Meloco
    Meloco     

    Très belle exposé et très belle réussite ....

  • felicie
    felicie     

    Un homme honnête, doublé d'un honnête homme, aurait déjà rendu service à son pays en s'effaçant. Il manque hélas à Hollande ce soupçon de dignité et de force de caractère indispensables pour assumer son incompétence et l'échec de ses théories.

  • vauban
    vauban     

    C'est surtout que la France ne peut pas avancer sans l'Europe, c'est grâce a l'Europe que la France n'a pas coulé lors de la crise de 2008.

Lire la suite des opinions (118)

Votre réponse
Postez un commentaire