En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Martin Hirsch, Haut commissaire à la Jeunesse et aux Solidarités actives contre la pauvreté
 

Favoriser l'insertion et l'autonomie des jeunes. Le Haut commissaire à la Jeunesse Martin Hirsch revient sur les mesures du plan d'aide à la jeunesse présenté hier par Nicolas Sarkozy.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • colnixe2
    colnixe2     

    Avant de s'occuper des jeunes, encore faudrait-il que le RSA mis en place le 01/06/09 soit efficace! pour l'instant on est en pleine régression.On donne pour mieux reprendre ensuite. De plus, les personne RMI (soit disant sans i) qui étaient auparavant accompagnées se retrouvent aujourd'hui "dans la nature".Et tout le monde s'en fout . La chute sera dure et c'est toujours les mêmes qui trinquent. merci

  • commedanslesetoiles
    commedanslesetoiles     

    Très bien,enfin on s'intéresse vraiment aux jeunes sortis de l'école et sans diplômes.Ils ont encore plus besoin d'aide.De croire qu'un avenir est possible.Mais que fait t-on pour les 25ans,26 et+ sans diplômes?Beaucoup de contrats s'arrêtant à 25 ou 26(rare)ans.Pourquoi n'a t-on pas le droit d'apprendre à +de 25ans?Quelqu'un qui sort de prison à 27ans et qui veut faire un apprentissage au métier qui lui plaît?Je croyais que le savoir n'avait pas d'âge sauf dans ce pays on dirait...Car si vous voulez réduire le chômage,occupez vous de ceux là:14/25ans;26/80ans.

  • jovet74
    jovet74     

    personne ne se fout des jeunes: ils se sentent abandonnés (ça commence par leurs parents)puis on a supprimé yous les repères necessaires à un bon equilibre( personne ne peut plus rien leur dire jusqu'à leur majorité)croyant bien faire en leur autorisant tout, en ayant supprimé toutes les autorités( parents, enseignants, curé, patron)on les a desocialisé, et maintenant on va les plonger des leur plus jeune age dans un assistanat dont ils ne se sortiront jamais, ça part peut-etre d'un bon sentiment mais à l' arrivée le remède sera pire que le mal:

  • Krissmic
    Krissmic     

    Bien sur toutes ses propositions sont les bienvenues, mais ou prend t-il l'argent.
    Les memes personnes qui l'encourage aujourdhui vont demain crier au scandale pour un budget negatif
    Nous en sommes a ~ 1800 Milliards € de dettes
    AU SECOURS

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    Vu les résultats, mon p'tit gars ! Heureusement que Martin est là ! Allez, sans rancune : j'ai 56 ans, et j'ai choisi ma voie professionnelle à l'age de 16 ans, après une visite dans un centre d'orientation ! On répondait à nos interrogations, dans les années 60... jelobr89.

  • yann11
    yann11     

    Oui il est temps de nettoyer nos yeux et nos oreilles
    oui il est temps de montre à tous ces nantis Députés, Sénateurs, Députés -Maire, Maires conseillés Généraux, et j'en passe qui ne pense qu'à leur confort personnel, que la soupe soit chaude au Crillon ou encore au Fouquet
    le bon peuple paiera.Mais aussi peut être il se révoltera et l'ère des têtes au bout d'une pique pourrait revenir. Ayez le courage de voter ne soyez plus des moutons bêlant au son des discours policés de vos gourous politiques qui vous promettent devant et qui vous .. derrière. Il ne se reconnaissent qu'entre eux (gauche ,droite, centre centre droite centre gauche même le P.C. parti en voie d'extinction sauvez Buffet)
    rebiffons nous pensons à nos enfants qui n'auront que la misère semée par la classe des nantis gros et gras dans leur hémicycle doré tel une cage imprenable.ceci dit courage Fuyons ?

  • COP
    COP     

    j'ai honte pour vous, monsieur Hirsch. Vous vous dites haut commissaire à la jeunesse et vous ne connaissez pas l'existence du grand service public d'orientation géré par l'Education Nationale et qui comporte en son sein des Conseillers d'orientation psychologues et des coordonnateurs MGI (mission générale d'insertion) qui s'occupent depuis des années et des années des jeunes sans solutions scolaires en fin de 3ème, fin de BEP ou fin de Terminale. Prenez vite contact avec monsieur Chatel, mais peut-être que lui non-plus n'est pas au courant du travail réalisé par ces personnels bien trop peu nombreux et qu'on veut encore réduire pour faire des économies...

  • jelobr 89
    jelobr 89     

    ENFIN UN QUI A DES C....
    jelobr89.

  • gaulois13
    gaulois13     

    il s'en tape de tes jeunes et des vieux aussi on est des capotes on s'en sert et on nous jette rien a foudre du peuple de France eux il mange a leur faim et je ne veut pas dire le reste Français réveille-toi avant qu'il soit trop tard

Votre réponse
Postez un commentaire