En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Haute-Loire : disparition très inquiétante d’une adolescente
 

Au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), Agnès, 13 ans, interne en classe de 3ème au collège Cévenol, n’est pas rentrée après une sortie libre mercredi. Actuellement en garde-à-vue, un élève de l'établissement est entendu par les enquêteurs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

128 opinions
  • MANI74
    MANI74     

    Car s'il avait été étranger, mineurs ou pas, on aurais donner son nom immédiatement !
    C'est ca la France sioniste !
    Tous les étrangers sont mauvais ...

  • Zarzouillette
    Zarzouillette     

    Quoi ??????? la justice ne doit pas appliquer la peine de mort pour un mineur ??????!!!!! Mais ce mineur en question a violé par deux fois et a TUE lui alors réfléchissez un peu avant de dire des choses....... et si c'était votre enfant ...

  • The Reinforation Bulletin
    The Reinforation Bulletin     

    Parce que la jurisprudence existe. Si tu condamnes a 15 ans, le gars fait appel car en appel il sait qu'il n'aura que 5 ans. Et pourquoi il ne recoit que 5 ans en appel, car il n'y a pas de place en prison et que si tu condamne un gars a 15 ans, tu vas devoirs en faire sortir 15 qui etaient la pour faire 1 an. Donc pour quand meme donner un minimum de prison a tous ceux qui le merite, les peines vont a la baisse. Les magistrats n'ont pas le droit de s'exprimer publiquement mais je t'assure que nombreux sont ceux qui ne demandent que l'opportunite de prononcer la peine capitale contre cette vermine qui grouille un peu partout dans le pays.

  • Cachou10
    Cachou10     

    Combien de VIES doit on encore sacrifiée sous prétexte de réintégration de dernière chance de dire ou ne pas dire etc..
    La victime elle ne connait rien de son bourreau et peut lui faire une confiance aveugle ou est sa chance ?

  • une mére
    une mére     

    j'ai 65ans et lorsque j'étais en3eme le directeur est passé dans toutes les classes pour nous avertir qu'il était accuelli un jeune dont il fallait se mettre un peu en retrait..tout cela parce qu'il fumait ,qu'il était un peu violent ,on lui donnait une chance...mais toute la communauté éducative était au courant et tous le surveillait .pourquoi cet établissement n'était au courant du passé de ce jeune ?d'autant qu'un psy passait le voir ,le directeur n'avait pas posé de questions ?c'est une catastrophe pour tout le monde ,j'ai beaucoup de peine aujourdhui

  • diablodu34
    diablodu34     

    Combien de meurtres et de viols viennent de récidivistes. Le Fn ne permettrait pas qu'un violeur d'enfants se retrouve dans la rue après 5 ou 10 ns de prison. Le fn l'enverrait direct en enfer là où se trouve la place de tous ces déchets barbares qui ne respectent en rien la vie d'un être humain. Peine de mort automatique pour les violeurs d'enfants. Prison à vie pour les violeurs avec castration obligatoire pour éviter qu'ils se paluchent dans leur cellule.

  • diablodu34
    diablodu34     

    La loi définit les peines a appliqué. Les jugent décident de la peine qui sera appliqué. Le dernier mot est donné aux juges dans le sens où c'est eux qui décident le temps de la peine. Si par exemple un viol est pénalisé de 15 ans de prison, pourquoi un juge décide qu'avec 5 ans ce sera assez. Puis au bout de trois ans il sortira pour bonne conduite car son avocat demandera une liberté sous contrôle judiciaire que la juge acceptera. LA LOI DEFINIT LES PEINES MINIMALES ET MAXIMALES, LE JUGE DECIDE D'APPLIQUER OU NON CETTE PEINE MAXIMALE. Tu vois je ne mélange rien. Il n'y a pas de circonstances atténuantes pour un violeur ou un tueur. La peine maximale doit être appliqué automatiquement et jusqu'au bout.

  • Xavier76
    Xavier76     

    Faudrait savoir, tu te contredis à chacune de tes phrases. C'est la faute à la Loi ou aux Juges ? Si c'est la faute à la loi, alors il faut la changer, mais tu ne peux pas reprocher en même temps aux juges de l'appliquer car c'est la définition même de son métier. Les gens mélangent tout comme d'habitude.

  • diablodu34
    diablodu34     

    Au premier meurtre, au premier viol, une balle dans la tête. Voilà comment il faut faire. Moi quand je prends une baffe, je n'attends pas d'en recevoir une deuxième.

  • diablodu34
    diablodu34     

    Libéré sous contrôle judiciaire. Voilà le statut de ce meurtrier et barbare. La loi a permit à ce récidiviste de commettre son acte. Nous voyons là toute l'étendue de la connerie judiciaire. La liberté sous contrôle judiciaire, ça ne marche pas et cette loi sensée nous protéger et protéger nos enfants l'applique tout de même. Les juges sont coupables de complicité mais ils continuent d'officier en toute liberté et en toute impunité. A quand le prochain meurtre atroce ?

Lire la suite des opinions (128)

Votre réponse
Postez un commentaire