En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La france face aux discriminations
 

par Thierry Lévêque PARIS - L'ampleur en France des discriminations raciales, mais aussi fondées sur le handicap, la maladie, l'âge, la religion,...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • bluesun
    bluesun     

    Tout simplement parce qu'il existait des centres adaptés pour les handicapés mais dont l'état ne s'occupe plus ou moins et que, de transformer les écoles communales coûtent très cher.
    De plus il faut pratiquement un éducateur spécialisé pour chaque handicap. Pas facile.
    Les associations ne paient pas d'impôts et vivent des dons ce qui coûte moins à l'état.
    De plus une école communale ne peut recevoir qu'un nombre restreint d'enfants handicapés, alors qu'un établissement spécialisé ne recevait que ceux là.

  • artisial
    artisial     

    Entre les enfants handicapés qui veulent apprendre et certains enfants sans éducation qui ne font rien et perturbent les classes le choix est vite fait. Je ne comprends pas que les handicapés n'aient pas suffisamment leurs places dans les écoles quand on voit les problèmes qu'il y a avec des enfants sans handicap. C'est lamentable. Pauvre Société.

  • bluesun
    bluesun     

    C'est très bien tout cela, mais concernant les gamins handicapés l'état s'en occupait aussi, existait des centres et des écoles. Aujourd'hui, il faut que les établissements scolaires adaptent leurs locaux, que des personnes particulières accompagnent les enfants selon leur handicap et tout cela représente un fric fou.
    Bien sûr on nous répète que l'état ne peut pas tout faire, avant non plus mais il était responsable et nos impôts servaient aussi à cela. Nous payons chaque année toujours plus d'impôts et triste de constater que les associations poussent comme des champignons parce que l'état se décharge de plus en plus de ses fonctions premières.

  • halde
    halde     

    c'est très bien ce que vous dites mais la halde ne s'occupe pas seulement de discrimination professionnelle, elle fait aussi en sorte que des gamins ayant des allergies alimentaires puissent aller à la cantine ou que des gamins handicapés puissent aller à l'école etc... Le fait que rvlh83 considère que les femmes ne sont pas "des français valides" en dit long sur le problème!!

  • bluesun
    bluesun     

    Peut-être ne l'avez vous pas remarquez derrière votre petit bureau de votre association, mais il n'y a plus de boulot, l'état avec nos impôts s'occupait avant de tous ces gens handicapés, malades, aveugles. Aujourd'hui ce n'est plus le cas donc obligation de leur trouver du travail en priorité et vient s'ajouter l'immigration choisie, mais qui s'occupe du SDF, du chômeur ce sont ceux là qui crèvent pour avoir laissé leur place.
    Mais il est vrai qu'aucune association ne s'occupe de ces gens là pour eux la seule existant se nomme pôle emploi et comme les usines ferment les unes après les autres il ne reste que la misère mais pour elle pas de quota.

  • RVLH83
    RVLH83     

    On parle de discrimination alors qu'il n'y a déjà pas assez de travail pour tout le monde. Légiférez messieurs les députés, une part de femme, une part d'africains du nord, d'africains noirs, d'européens de l'est, une part d'handicapés,et alors au moins une place pour une femme handicapée noire veuve et maltraitée de plus de 50 ans et si il reste une place pour un mec normal, ce sera le directeur!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire