En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Benoît Hamon, Cécile Duflot et Jean-Christophe Cambadélis ont chacun exprimé leur avis sur une potentielle primaire à gauche.
 

INFOGRAPHIE - Le principe d'une primaire à gauche n'est pas encore acté, mais déjà plusieurs voix tentent de se faire entendre pour peser dans son organisation. Avec ou sans François Hollande? Qui doit être candidat? BFMTV.com fait le point.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

15 opinions
  • Winston
    Winston     

    Prenons date pour 2017 et listons dès aujourd'hui ceux qui volontairement auront fait de l'obstruction contre une mesure de bon sens et qui n'auront pas voté la réforme. Hors de question d'être représenté à l'assemblée par des défenseurs d'assassins.

  • Winston
    Winston     

    Prenons date pour 2017 et listons dès aujourd'hui ceux qui volontairement auront fait de l'obstruction contre une mesure de bon sens et qui n'auront pas voté la réforme. Hors de question d'être représenté à l'assemblée par des défenseurs d'assassins.

  • Winston
    Winston     

    Et comment voient-ils les primaires pour les investitures des députés ? Hors de question de choisir son candidat à la présidentielle sans choisir aussi celui qui est censé me représenter à l'assemblée.
    Parce qu'après c'est trop facile, on vote pour eux en pensant qu'ils n'iront pas jouer les frondeurs et puis finalement si ils jouent leur carte perso en se montrant déloyal avec le président ou le gouvernement.

    Des primaires à gauche pour la présidentielle ok mais il en faut dans les circonscriptions pour aussi choisir ceux qui sont sensés nous représenter à l'assemblée.

  • Winston
    Winston     

    Et comment voient-ils les primaires pour les investitures des députés ? Hors de question de choisir son candidat à la présidentielle sans choisir aussi celui qui est censé me représenter à l'assemblée.
    Parce qu'après c'est trop facile, on vote pour eux en pensant qu'ils n'iront pas jouer les frondeurs et puis finalement si ils jouent leur carte perso en se montrant déloyal avec le président ou le gouvernement.

    Des primaires à gauche pour la présidentielle ok mais il en faut dans les circonscriptions pour aussi choisir ceux qui sont sensés nous représenter à l'assemblée.

  • bibilou
    bibilou      

    Une bande de farceurs incapables de gouverner.

  • bignol
    bignol     

    c est une plaisanterie un de ces gens va sauver la france?

  • AgentK3
    AgentK3     

    Pas de primaire...
    Hollande! c'est notre champion côté gaucho pour le premier tour de 2017

  • MANENTIAL
    MANENTIAL      

    pourquoi il ne pense pas , comment ils tue la gauche ?

  • francinette
    francinette     

    Ben pour moi c'est très simple :

    Dans le cadre d'une primaire sans un François Hollande qui n’aurait pourtant pas renoncé à un second mandat (et donc en l’absence de la candidature d’Emmanuel Macron et de Manuel Valls), et quel que soit le gagnant parmi ceux dont il est question dans cet article et qui sont tentés d'en être candidats, je pense vraiment que ce gagnant ou cette gagnante issu(e) de la gauche minoritaire ne ferait que faire perdre la gauche à l’élection présidentielle 2017.

    Dans le cadre d’une primaire avec un François Hollande qui n’aurait donc pas renoncé à briguer un second mandat présidentiel (et là encore en l’absence de la candidature de Manuel Valls et d’Emmanuel Macron bien évidemment), François Hollande sortirait vainqueur de cette primaire haut la main sans même avoir eu besoin de négocier quoi que ce soit avec les candidats issus de la gauche de la gauche et éliminés à l’issue du premier tour de la primaire.

    Et dans le cadre d’une primaire sans François Hollande après que celui-ci ait annoncé qu’il renonçait à un second mandat présidentiel (hypothèse qui relève de la science-fiction aujourd’hui), alors là l’heureux élu risquerait fort d’être Manuel Valls ou Emmanuel Macron. En tout cas et à mon avis, le gagnant ne pourrait être que du côté de la gauche majoritaire (écologie inclus), mais sûrement pas du côté de la gauche de la gauche (frondeurs du PS, Front de gauche, PCF, les Verts, ...).

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à francinette)

    hollande, valls, macron ??????
    Le sujet est la gauche

    francinette
    francinette      (réponse à MANENTIAL )

    Le problème est que maintenant il y a d’un côté la gauche minoritaire dont les idées et les propositions sont restées ancrées dans un monde désormais révolu, et il y a de l’autre côté la gauche majoritaire qui a elle fait le choix d’adapter ses idées et ses propositions à l’évolution mondiale mais n’ose pas, ne peut pas ou ne se donne pas les moyens de le faire complètement avec succès.

    A coup sûr, la gauche, ou plutôt ces 2 gauches, devront régler ce problème de fond après 2017, et ça pourrait alors bien se traduire par la disparition pure et simple du PS d’aujourd’hui.

    Winston
    Winston      (réponse à francinette)

    En tout cas moi je ne voterai pas pour un candidat PS qui aura été frondeur et déloyal pendant toute une mandature, c’est certain.
    En 2011 j’ai voté Hollande à la primaire et en 2012 aussi à la présidentielle. Et pour le soutenir j’ai voté naturellement pour un candidat PS aux législatives qui ont suivies sans y regarder de trop près et en ne me doutant pas que j’avais voté pour un frondeur. Eh bien je peux vous dire qu’en 2017 je ne me ferai pas avoir comme en 2012 et je regarderai bien attentivement ce qu’aura fait le candidat PS qui voudra que je lui renouvelle son siège, pendant la mandature actuelle. Si c’est un frondeur ou quelqu’un qui ne vote pas la réforme constitutionnelle : j’irai voter ailleurs, au centre ou à droite, ou je m’abstiendrais pour ne pas donner un siège à un déloyal, je ne veux pas d'un traitre comme représentant à l'assemblée. C’est pour cela que je plaide pour des primaires à gauche mais surtout pour les investitures aux législatives.

    MANENTIAL
    MANENTIAL       (réponse à francinette)

    ces idées sont plus que jamais d'actualité cela fait des décennie qu'ils sont attaqué
    le monde révolue et celui du libéralisme, lui qui été le model du non interventionnisme d’état est subventionner et sous perfusion d'argent public depuis 2008

    francinette
    francinette      (réponse à MANENTIAL )

    ?????

  • Trublion33
    Trublion33     

    C'est la retraite de Russie !
    Attention à la berezina beaucoup se sont noyés

     France apaisée
    France apaisée      (réponse à Trublion33)

    Waterloo, vous voulez dire? Waterloo mornes plaines..

Lire la suite des opinions (15)

Votre réponse
Postez un commentaire