En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Benoît Hamon le 29 janvier 2017.
 

L'analyse du corps électoral qui a permis la victoire de Benoît Hamon, dimanche, lors du second tour de la primaire de la gauche, démontre que le député a réussi à attirer des électeurs non socialistes. 

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    5 ans de socialisme n'on pas suffit aux français,cela démontre qu'ils aiment payer,se faire flouer,et être dans le quotidien de la misère,ces politiques pensent à leur avenir,pas au vôtre.

  • goodaps
    goodaps     

    OUI ! Des gens qui voulaient avant tout ne plus avoir à faire à M Valls ! Mais aussi, probablement, des jeunes rêveurs de l'extrème gauche, ou même des FN convertis !...

  • Cador
    Cador     

    Pour le titre, effectivement j'en connaît qui l'ont élu mais juste pour éliminer Manuel Valls.

    Cador
    Cador      (réponse à Cador)

    j'en connais avec s

  • chris-off
    chris-off     

    Et voilà ça y est.. le travail d' influence des journalistes commence !!!

    Cador
    Cador      (réponse à chris-off)

    Quoique feront les Journalistes et les Sondages, seul le Peuple reste Souverain.

Votre réponse
Postez un commentaire