En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Guerre à l'UMP : la presse déchaînée
 

La presse française est particulièrement fataliste, lundi matin, alors que la soirée de dimanche a été marquée par l'échec de la médiation d'Alain Juppé entre les deux rivaux, Jean-François Copé et François Fillon, et que l'intégrité de l'UMP se retrouve sérieusement menacée.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • jouvance
    jouvance     

    bien sur, "la presse déchainée" quelle aubaine! des scoops pareil il n'y en a pas beaucoup, et on n'en rajoute même

  • biendici
    biendici     

    Ben oui, la presse récompense le maintien de la non taxation. C'est du donnant donnant. Surtout qu'elle n'a pas pas pu déblatérer sur NS à l'issue de son audition qui lui fut plutôt favorable.

  • Claudec
    Claudec     

    Enfin la presse retrouve ses couleurs ! Le rose revient aux joues exsangues de journalistes que les couacs du pouvoir en place mobilisent aussi peu que ses décisions malencontreuses et ses reculades. Condamnée au mutisme, sauf à commettre le péché d'apostasie idéologique, chacun la sentait moroses, mais c'est fini ; l'actualité lui offre l'occasion de renouer avec son sport préféré à travers les aléas d'une élection manquée à l'UMP, le retour sur l'avant-scène de son pianiste préféré pour causes judiciaires l'ayant laissée sur sa faim. Peuvent donc à nouveau se déchaîner d'une seule voix plus de 80% des journalistes auxquels il en faudrait davantage que ses insuffisances pour ne plus être toujours aussi empressés de servir la gauche.

Votre réponse
Postez un commentaire