En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Marc Le Fur, Xavier Breton et Philippe Gosselin ont fait entrer la grève SNCF dans les débats sur la loi famille.
 

L'examen du projet de loi sur l'autorité parentale a repris lundi à l'Assemblée nationale dans un hémicycle désertique. Plusieurs députés UMP en ont profité pour imputer cette faible fréquentation à la grève contre la réforme ferroviaire.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • lagauche
    lagauche     

    oui et malheureusement d'autre Brétigny-sur-Orge vont encore avoir lieu.

  • SIide
    SIide     

    donc les jeux sont fait !

  • beaudolo
    beaudolo     

    certains ont aussi probablement du enterre leur 5ème grand-mère? ces gens devraient être payés à la journée de présence, l'hémicycle serait ainsi toujours plein, quel exemple ils donnent aux gens et surtout à nos jeunes, ils sont lamentables, aucune éthique!!

  • 123 pommes
    123 pommes     

    ils sont plus souvent sur les plateaux télé que dans l'hémicycle ..... L'excuse du train me fait bien sourire .....

  • lagauche
    lagauche     

    et pour discuter de la réforme de la SNCF, combien seront -ils dans hémicycle.Le ps et l'ump ont décidé de voter pour.

  • Massac
    Massac     

    Les réformes pour nos élus, c'est pour quand ????

Votre réponse
Postez un commentaire