Grand Angle : une campagne présidentielle de coups bas ?

Dénigrement de l’adversaire, exploitation de propos pris hors contexte : la campagne présidentielle aurait pu mieux commencer. Si cette tactique fonctionne aux Etats-Unis, ce n’est pas forcément le cas en France.

Christophe Delay | Pascale de La Tour du Pin | Olivier Mazerolle | Jean-Bernard Cadier
Le 05/01/2012 à 9:09
Mis à jour le 05/01/2012 à 9:11

Résultats élections européennes 2014
La question du jour

Série de crashs aériens: avez-vous plus peur de l'avion?