En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • keops
    keops     

    bfm vous n etes en aucun cas professionnel vous etes vraiment a la botte de ce gouverneement d escrocs
    0 0 Signaler un abus Répondre

    keops 30/04/2015 à 17h44
    Le Premier ministre a récemment appuyé la nomination de Christian Gravel au poste de préfet hors cadre. Une nomination qui suscite des critiques.
    Actuellement directeur du Service d’information du gouvernement (SIG), Christian Gravel va prochainement se doter d’une nouvelle casquette : celle de préfet hors cadre. En effet, sur proposition de Manuel Valls, le Conseil des ministres a décidé mercredi de le nommer à ce poste. Agé de 41 ans, Christian Gravel conservera ainsi ses fonctions au SIG tout en étant préfet sans rattachement territorial.

    Il est très proche de Manuel Valls

    Annoncée mercredi cette nomination a rapidement fait grincer les dents de la droite. Plusieurs voix se sont élevées de ce côté de l’échiquier pour dénoncer un "privilège". Christian Gravel et Manuel Valls sont en effet très proches. Tous les deux se sont rencontrés lorsque celui qui est aujourd’hui chef du gouvernement travaillait pour le Lionel Jospin à Matignon. Christian Gravel a ensuite été le directeur de cabinet de Manuel Valls lorsqu’il était maire d’Evry (Essonne). Il a par ailleurs intégré l’équipe de communication de François Hollande pendant la campagne pour la présidentielle de 2012. Deux ans après la victoire du candidat socialiste, le quadragénaire a été nommé à la direction du SIG, où il officie toujours.



    Une affaire de "copinage"

    "François Hollande recase méthodiquement les anciens collaborateurs de son Premier ministre. Les amis de Manuel Valls anticipent-ils une fin de règne ?", s’est ainsi interrogé le porte-parole de l’UMP, Sébastien Huyghe sur Twitter. Et celui-ci de poursuivre en raillant : "Car dans le secret des cabinets, le gouvernement socialiste de Manuel Valls travaille opportunément sur une réforme des statuts du corps préfectoral (…) Celle-ci s'appliquerait, naturellement, pour l'avenir... en allongeant la durée de titularisation pour les préfets et en durcissant les conditions pour être nommé préfet en charge d'une mission de service public". La secrétaire nationale de l’UMP en charge de la famille, Valérie Debord, a quant à elle dénoncé une affaire de "copinage", rapporte 20 Minutes.


    Christian Gravel est le troisième proche du Premier ministre a être nommé préfet hors cadre depuis l’élection de François Hollande. En janvier 2013, Yves Colmou, un conseiller du ministre d’lntérieur Manuel Valls en avait profité. Plus récemment, en février dernier, c’était au tour de Sébastien Gros, le chef de cabinet de celui qui est devenu Premier ministre.

  • fifi0682
    fifi0682     

    un jour ce sera le ps!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  • Stupidia
    Stupidia     

    vous êtes les rois de la censure , vous méritez une médaille !!!!! Le chômage "s'inversera et Hollande sera notre candidat" dans Mille ans ?.....vive Marine

  • gero51
    gero51     

    Comme les autres, si il existait un partie honnête sur le panel politique , cela se saurait : non

  • rebroussepoils
    rebroussepoils     

    Malheureusement ont connait la musique ! les donneurs de leçons sont le plus souvent pire que ce qui les reçoivent .

    gero51
    gero51      (réponse à rebroussepoils)

    l'on ne peut même pas se fié aux sondages pour le savoir , eux aussi sont frelatés, celui qui paye a toujours raison !!!

Votre réponse
Postez un commentaire