En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
REACTIONS - La GPA de la discorde
 

La circulaire dévoilée mardi par Christiane Taubira et ouvrant la voie à une reconnaissance des enfants nés de mères porteuses ne passe pas à droite.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • Papichou
    Papichou     

    taubira : mère porteuse de la merde in France

  • kris kast
    kris kast     

    oui, "histoire personnelle", "respect de la personne" ça vous dit quelque chose en droit de la famille ? autant de familles que d'histoires personnelles, ne vous en déplaise, n'en déplaise à tous les opposants aux droits des enfants exigé aujourd'hui. Bravo au discours de Mme Bertinotti qui a rappelé que le plus grand service à rendre à chaque enfant est son histoire. Personnelle sûrement.

  • kris kast
    kris kast     

    oui, "histoire personnelle", "respect de la personne" ça vous dit quelque chose en droit de la famille ? autant de familles que d'histoires personnelles, ne vous en déplaise, n'en déplaise à tous les opposants aux droits des enfants exigé aujourd'hui. Bravo au discours de Mme Bertinotti qui a rappelé que le plus grand service à rendre à chaque enfant est son histoire. Personnelle sûrement.

  • Max 85
    Max 85     

    Ce qui est le plus lamentable est que c'est devenu un combat droite gauche au lieu d'être au service du plus grand nombre d'électeurs...Cela devient du sectarisme et non de la démocratie

  • nico633fr
    nico633fr     

    ils en ont pas marre dans ce gouvernement de faire n'importe quoi, ils ont pas un pays a désendetter??? il pouvait pas attendre un peu ce sujet ? y a rien de plus urgent ? (je dis pas qu'il faut pas en parler)

    Au lieu de faire des débats de Merde et des circulaires inutiles, ça leur dirait pas de faciliter l'adoption en France ou de simplifier les procédures françaises (autoriser la GPA en France par ex)?

    Et puis c'est quoi le message encore (je rappelle que c'est interdit en France), "bravo, vous avez baisé la loi, félicitation, voila votre carte d'identité française" ? Pour le ministre de la justice, c'est un peu léger je trouve....

  • oriane100
    oriane100     

    Et bien je ne comprend pas pourquoi le Canada l'accepte ! Même si cela permet à une femme d'avoir des enfants. On ne peut pas tout permettre sous prétexte de satisfaire le manque d'enfant et même si la science le permet. Votre façon de dire "la GPA a produit des enfants", prouve bien que l'enfant commence a devenir un bien de consommation.....

  • Carambar
    Carambar     

    la GPA existe et a produit des enfants en France...des mères hétéro sans utérus : au Canada remboursé... une évolution de la science que les politiques rejettent hypocritement...ils savent que c'est inévitable !!!!! _____ce n'est pas du copier/coller_____j'ai retapé chaque mot ! NA !

  • altaya
    altaya     

    Je suis désolé pour la France mais tellement heureux de voir cette clique d'abrutis montrer son vrai visage. Que les électeurs s'en souviennent...longtemps.

  • altaya
    altaya     

    Carambar: arrêter de polluer les forums en faisant le copier/coller de ce message.

  • ABRAACADABRA
    ABRAACADABRA     

    La philosophe socialiste silvia Agacincki épouse de Lionel Jospin « Deux personnes se mariaient en raison de leur volonté de lier leurs familles et de procréer. En ce domaine, les deux sexes ne sont pas interchangeables. L'égalité n'est pas l'identité... Le mariage gay ne peut pas construire la filiation, et il faut dissocier les deux. » « La différence sexuelle, ou asymétrie, reste fondamentale dans la construction de la filiation. L'adoption elle-même garde une structure asymétrique, avec deux parents possibles, non identiques – père et mère. Sinon, pourquoi deux, plutôt que trois ou plus ? » « Etre père ou mère dépend du sexe, non de l'orientation sexuelle... » « En excluant a priori de la filiation soit le père, soit la mère, l'homoparentalité créerait une inégalité institutionnelle entre les enfants. » Extrait du nouvel obs du 15 janvier

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire