En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le gouvernement opposé à la légalisation de l'euthanasie
 

Le gouvernement s'opposera à la proposition de loi légalisant l'euthanasie examinée ce mardi par le Sénat. Xavier Bertrand l'annonçait hier sur RMC, François Fillon l'a confirmé. Pour ou contre l'euthanasie ? Donnez votre avis ici.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • kasi
    kasi     

    on ne lui demande pas son avis

  • queniart.56
    queniart.56     

    et bien moi je suis pour travaillant dans 1 hopital je vois des gens souffrir des annees alors que l'on peut soulager leurs souffrances l'etat est contre car l'etat est sans coeur et idiot

  • pascal14
    pascal14     

    pour faire bouger les choses en france,c'est quelque chose,a quand un referedum sur la question

  • JMB83
    JMB83     

    Toujours tout en nuance . J'aimerais des réponses à mes questions ci-dessous.

  • JMB83
    JMB83     

    Avouez que votre diatribe excessive est dictée par votre carcan religieux ( allez-dîtes le un peu de courage que diable, ne soyez pas faux-cul) on comprendra mieux tout de suite . Question : Est-ce-que oui ou non on a le droit à la différence? J'aimerais bien une réponse . On peut très bien faire une loi bien bornée avec accord tripartite :famille ,législateur,milieu médical . Mais de quel droit vous vous permettez de vous ingérer dans MON euthanasie ? Pour vous, vous faîtes ce que vous voulez ce n'est pas mon problème .Cela s'appelle l'ouverture d'esprit.Avec vous on est servi.LAMENTABLE.

  • unpapa
    unpapa     

    mais oui mrs-Theo vous avez raison le monde médical auquel vous appartenez est idylique, merveilleux, apparemment vous n'avez pas vécu une fin de vie catastrophique d'un proche et je ne vous le souhaite pas. Mais nombre de citoyens qui souhaitent un référendum sur ce sujet savent de quoi ils parlent.... (santeusagers)

  • ras le bol 59
    ras le bol 59     

    Un chien on ne le laisse pas souffrir

  • hgpok
    hgpok     

    Non mais vous voulez créer une nouvelle profession pour ça, vous vous rendez compte, vous aimeriez mettre à mort des personnes plusieurs fois pas jour ou par semaines, c'est inconcevable, c'est à y perdre la tête. c'est vraiment la preuve que les notions d'être humain et de vie humaine se sont réduit au niveau strictement materiel. On fait mourrir quelqu'un comme on pourrait tuer une mouche, sans états d'âme. C'est ahurissant !
    Et puis ce terme de droit à la dignité, bien sûr mais on peut aussi retrourner l'argument en disant que les hommes on droit à une mort naturelle et non pas comme une vulgaire vache qu'on mene à l'abattoir.
    Les dérives dont je parle précedemment, bien sûres qu'elles ne sont pas visibles aujourd'hui, elles viendront lentement avec l'évolution des moeurs et des mentalités qui banaliseront l'acte et qui ne verront plus d'obstacle à aller plus loin. Je parle à long terme...

  • theo-mrs
    theo-mrs     

    Tout d'abord, vous ne savez rien de moi, et porter un jugement qui décrédibilise raisonnement. Si vous m'avez bien lu, vous avez relevé à juste titre le corps médical a fait de grands progrès et bien évidemment il n'a pas toutes les solutions pour soulager les pires souffrances. Cependant, vous avez oublié de relever dans mon commentaire que ce qui m'inquiétait c'était - par le fait de légiférer - les dérives d'un système. Jusqu'à ce jour, et je pense qu'il n'est pas concevable de légiférer, le corps médical sait agir pour chaque cas particulier accompagner les malades jusqu'à les laisser "s'endormir"... Laissons les médecins et les infirmiers prendre les décisions pour chaque cas particuliers (la loi étant impuissante pour envisager tous les cas). Ce que je crains avant tout, sont les dérives eugéniques (voyez l'histoire récente du XX e... Cordialement
    theo

  • blanbek
    blanbek     

    L'acharnement therapeutique est selon moi une pratique decoulant de notre culture judeo-chretienne doublée d'un orgueil medical. N'oublions pas que les religions sont les premieres sources de lois, et il est normal afin de lutter contre le meurtre de considerer la vie comme un don sacré. N'oublions pas non plus que les medecins pretent le serment d'hypocrate. D'ou une resistance politique a la pratique de l'euthanasie. Cependant est il acceptable de laisser mourir dans la souffrance une personne qui souhaite en finir? je ne crois pas. En 2011 nous devrions nous detacher de cette vision manicheenne de la vie et de la mort. De toutes facons une personne voulant mourir arrivera a se suicider, seuls ceux qui souffrent le plus ne le pourront pas. Aidons les a mourir dignement entouré de leur famille. L'euthanasie est pratiquée dans quelques pays europeens, et l'on y constate pas les derives auxquelles hgpok fait reference. Ce sujet est tellement sensible qu'il s'accompagne forcement de toute une batterie de lois et de procedures administratives. donc je vote oui, car si je deviens paraplegique un jour, j'aimerais avoir la possibilité de prendre une derniere decision, celle de l'heure a laquelle je souhaite partir. Je propose aussi que ce ne soient pas les medecins qui appliquent la procedure...un serment est un serment. peut etre qu'une nouvelle profession peut naitre...

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire