En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
« Les coulisses de la politique », tous les matins à 7h20 sur RMC et RMC.fr avec C. Jakubyszyn.
 

Ça passe ou ça casse. Ce mardi, journée décisive pour la réforme des retraites du gouvernement. Des milliers de Français dans la rue. Des grèves qui, parfois, se radicalisent. Comment Nicolas Sarkozy et son gouvernement ont-ils préparé cette mobilisation ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • steph63170
    steph63170     

    toujours pareil,les uns contre les autres mais au fond la reforme des retraites telle qu'elle est faite actuellement est totalement injuste et inéficace.oui reforme il faut mais depuis des années le dialogue sociale est inexistant et on nous fait croire qu'il existe.le problème des retraites est pris a l'envers car ce n'est pas en allongeant la durée de cotisation qu'on resoudra le problème de financement mais comment faire pour les salariés arrivent a cotiser 40 ans alors que tous les grandes entreprises font des plans de départ anticipés pour eviter les licenciements secs et une bonne parties des salariés se retrouvent au chomage pendant 2 ou 3 ans avant leur retraite.on dit qu'a 56ans on n'est plus rentable.a l'heure actuelle l'homme est considerer uniquement comme un objet jetable .quand on voit que chaque année les éxonérations de charges patronales envers la creation d'emploi coutent 172 milliards d'euros a l'etat et qu'on voit ce qu'il y a comme creation d'emplois réels ,je pense qu'il serait plutot judicieux de voir les exonérations qui sont reellement génératrice d'emploi et de supprimer celle qui ne rapporte rien.et surtout incité les entreprises a garder leur ouvrier jusqu'a l'age de la retraite.la reforme actuelle deplace le problème car si c'est pour augmenter le deficit de l'unédic dans 3 ans a quoi peut bien servir cette reforme a part a faire baisser les pensions qui ont baisser de 15 a 20% depuis 2003 et la reforme fillon et qui vont encore baisser de 20% d'ici 2018.la reforme des retraites concerne tous les francais et non pas un partis politiques quels qu'il soit.il faut une reflexions globale sur le financement des retraites de la securité sociale et l'emploi des jeunes et des seniors et de savoir surtout qu'els seront les emplois d'avenir et quel sera le taux d'emploi dans les 20ans a venir.a l'heure actuelle nos politiques font de la reformettes et ne pensent qu'a detruire ce que leur prédécesseur a fait symboliquement.mais depuis 30ans dans notre pays et ailleurs également a tirer tous le monde vers le bas au lieu de continuer a faire evoluer les choses vers le haut.surtout que c'est sur les ouvriers et les plus faibles que se portent les efforts.alors que les plus aiser eux ne participent a l'effort national .et que dire de l'europe qui n'est même pas capable d'ligner les 27 pays sur l'emploi un support social egal pour tous les pays .comme vous voyez une reforme sur une chose aussi importante que les retraites imposent automatiquemnt une remise a plat de toute notre économie et surtout tous les syndicats et tous les partis politiques afin d'obtenir une reforme accepter par tous le monde.mais pour ça il faudrais une veritable démocratie .

  • jany13
    jany13     

    pourquoi personne n'oppose le programme du PS qui est lamentable lisez ceci et vous comprendrez, ils n'ont jamais réformé les retraites quand ils étaient au pouvoir et maintenant c'est une grève qui se politise contre sarkozy que lui seul a le courage de faire afin que nos enfants est encore une retraite par repartition :Extraits ( Charles de Courson assemblé nationale) :
    « J’ai donc longuement étudié un document très intéressant, dont je vous conseille la lecture, même s’il a été, hélas ! Peu diffusé. Tout d’abord, côté recettes, le parti socialiste propose 31 milliards de recettes nouvelles en 2012 et 40 milliards en 2025, grâce à sept mesures, dont 28 milliards portent sur les revenus du capital – soit 70 % – et 12 milliards sur les revenus du travail.
    Trois de ces propositions, en fait, ne rapporteront rien… …. . …alors que – excusez du peu – elles sont censées procurer 12 milliards de recettes ! Comment cela s’explique-t-il ? La première mesure concerne la majoration des prélèvements sociaux sur les bonus et les stock-options. Les socialistes proposent de porter de 5 % à 38 % le taux de taxation, ce qui, d’après eux, va rapporter 2 milliards. Mais, chers collègues, savez-vous quel est le montant annuel de l’assiette des stock-options et des bonus ? Autour de 2,7 milliards. Cela veut donc dire que ce que proposent les socialistes, c’est de porter le taux, non pas de 5 % à 38 %, mais de 5 % à 75 % ! Eh bien, dans ces conditions, il n’y aura plus d’assiette ! Ce sont donc 2 milliards de perdus.

    Deuxième mesure – tenez-vous bien –, l’application de la CSG sur les revenus du capital actuellement exonérés et la remise en cause de la défiscalisation des plus-values sur les cessions de filiales selon le dispositif dit de l’amendement Copé. Selon les socialistes, cela rapportera 7 milliards. Le malheur, mes chers collègues, c’est qu’avant cet amendement Copé, les entreprises ne réalisaient pas leurs plus-values en France. (« Voilà ! » sur les bancs du groupe UMP.) Elles transféraient les actifs à céder au prix coûtant à leur holding aux Pays-Bas – c’est d’ailleurs pour cela que la plupart des holdings des grands groupes français sont installées là-bas –, y réalisaient la plus-value en exonération de taxe et, après, elles faisaient revenir chez nous cette plus-value… Avec cette proposition, vous récolterez donc zéro euro : ce sont 7 milliards de perdus

    Troisième mesure, la majoration de 15 % de l’impôt sur les sociétés des banques, qui est censée rapporter – là encore, tenez-vous bien – 3 milliards d’euros. En fait, cela ne rapportera que 300 millions, car le parti socialiste s’est trompé d’un zéro dans ses calculs..... ETC ETC
    "

  • gege60
    gege60     

    irresponsables les valets du MEDEF
    au pouvoir

  • agh
    agh     

    ce matin,a LIMOGES,je me suis amuse a compter,de ma fenetre, les manifestants qui defilaient ,j'en ai compte environ 14000 maximum,cet apres midi je viens de voir sur internet que d'apres les syndicats il y en avait de 45000 a 50000 ,pour la prefecture 9800....je precise aussi que je suis de gauche

  • sansreaction
    sansreaction     

    que se soit les salariés qui participent à leurs retraites? le patronat de son coté cotise!
    avant nous travaillions jusqu'à 65 ans (avant que la gauche prenne cette décision idiote de passer à 60 ans, sachant la situation à venir, car celà n'était un secret pour personne) nous faisions le minimum 48h, et nous n'en sommes pas morts, la meilleure preuve, c'est que nous sommes de plus en plsu nombreux à vivre très longtemps! ne rien faire comme beaucoup ont fait, c'est à terme la suppression totale de la répartition!

  • sansreaction
    sansreaction     

    il réforme! et c'est celà qui ne plait pas à certains! il a osé également touché à un tabou l'E.N., pourtant un Ministre de gauche, avait bien dit il y a quelques années "il faut dégraisser le mamouth", et c'est la droite qui commence à le faire!
    Personne jusqu'à maintenant, n'avait osé le faire! puis vous parlez de prendre les choses en mains, mais quoi et comment? car le Président actuel c'est bien ce qu'il fait!

  • darkjedi
    darkjedi     

    La société nous a individualisé. Alors, nous aurons les "pour" et les "contre",et, chacun regardant dans sa propoe assiette sans se préoccuper de l'intérêt général. Le gouvernement qui devait être un gourvenement des réformes est devenu un gouvernement qui ne veut que le pouvoir pour sa propre caste. les syndicats ne sont qu'une force d'opposition. Il serait plus que bon que les gens de bonne volonté prennent enfin les choses en mains..

  • fifi 13
    fifi 13     

    Il peut bomber le torse,le pdt, avec 26-30% d'opinions favorables, il ne va pas aller loin.
    Pour le reste, la réformedes retraites est inéluctable, tout autant que tout le monde met la main au portefeuille; Et c'est là qu'il se fout dedans en restant sur son paquet de merde dit TEPA avec le bouclier fiscal, les heurs sup éxonérées. La réforme doit être du donnant donnant. Si les rupins font un effort, si les patrons et les syndicats arrivent à se parler, alors comme dit Thorez le grand Maurice, il faut savoir cesser une grève quand satisfaction est obtenue. mais Sarcosi, Fillon, Woerth ne veulent rien lacher. tantpis pour eux en 2012.

  • befral
    befral     

    il est normal qu'une grande parte de la population fasse grève. sans être de gauche ou de droite, le gouvernement n'a pas souhaité élargir l'assiette des cotisations, ce qui implique que ce sont uniquement les salariés qui vont payer cette réforme. En pratique, il apparaitrait normale que le capital prenne sa part à la réforme. Quant à la thématique de l'allongement de la durée de vie qui implique nécessairement un retard du départ à la retraite, il conviendrait de réaliser une étude pour savoir l'âge au delà duquel la santé ne permet pas vraiment de travailler...car si repousser l'âge de la retraite est financé par la sécu, cette réforme revient à creuser le déficit de la sécu...

  • Thierry.s
    Thierry.s     

    C'est lamentable,toujours les qui font greves et qui entrainent , aujourd'hui les etudiants qui n'ont meme pas commences a travailler , que l on commence par mettre a niveau le public et le prive .Et en finir avec les regimes speciaux ,tout le monde au meme niveau , les syndicats defendent les memes , ceux qui peuvent bloquer le pays et les autres ???,

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire