En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Goodyear Amiens-Nord : Arnaud Montebourg ne convainc pas
 

Après l’annonce de la fermeture de l’usine Goodyear d’Amiens-Nord, dans la Somme, Arnaud Montebourg a appelé tout le monde à la table de négociations, en espérant que le groupe Titan, qui s’était dit intéressé, reprenne le site. Mais dans l’usine, les syndicats n’y croient pas.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

34 opinions
  • KKK
    KKK     

    @uni....TROU DU CUL, réjouis toi de ton nain est ces proues, voir ci-dessous ...

    1 juillet 2013.. c'est qui les meilleurs supporteurs ? la bonne surprise pour tous,l'arrivée des radars mobiles embarqués dans des véhicules banalisés avec des policiers ou gendarmes en civils,qui pourront prendre 9 véhicules/minute,devant,de face, derrière,et si vous les doublé, expérimente pendant 3 ans en régions parisienne,au dires des résultats,donnant entière satisfaction,merci le précédent(sarko and co ) gouvernement.FERMER GOODYEAR ET BIEN D'AUTRES?VOUS GAGNERAI VOTRE TEMPS ET ÉVITERAI DE NOUS FAIRE PERDRE LE NOTRE .

  • gan
    gan     

    bravo, mais il me semble que vous aviez déjà mis se mail qui na pas du plaire au modérateur de rmc qui a fait le grand ménage du blog, certainement un syndicaliste refoulé qui veut défendre sa chapelle ( lamentable )

  • Betabondieu
    Betabondieu     

    Il faut confier la reprise de cette société à un groupe d'experts confirmés et intelligents : ......... ma proposition est la suivante : MONTEBOURG comme PDG, MELANCHON directeur commercial, POUTOU directeur marketing, BESANCENOT comme DRH ------et la richissime CGT comme actionnaire principal, ces gugusses là nous donnent tellement de leçons depuis si longtemps, qu'avec eux, aucun doute c'est la reussite assurée !!!

  • CRT
    CRT     

    Il n'y a plus de dirigeants, mais des gestionnaires d'élections.

    L'idée de nation est abandonnée, ainsi que le peuple, celui qui se trouve derrière une nation, justement. On a perdu une nation, et récupéré des peuples. Les élites et les médias confondent peuple et races, culture et traditions. Ainsi, un noir ou un arabe se doit d'être noir ou arabe. Vouloir le faire rentrer dans la définition du peuple ? Que Nenni, il vient avec ses traditions, et ne doit surtout pas s'adapter à la culture qui l'accueille.

    L'état français tombe en décrépitude à une vitesse impressionnante.

    Le débat sur le mariage homo, ce sont des heures et des heures d’émissions, des litres et des litres d'encre pour un débat encore plus pauvre qu'à ce qu'avait le droit les pays de l'est du temps du rideau de fer. Et pendant ce temps, Peugeot, Renault, Goodyear, et tant d'autres, peuvent supprimer des milliers et des milliers de postes, ça n'occupe les journaux que 2 ou 3 jours.

    La seule question qu'on peut se poser, c'est combien de temps peut-on tenir à ce rythme ?

    Et question docilité du peuple français, nous pourrons mesurer cela aux prochaines élections, et, franchement, je suis plutôt pessimiste.

  • bypy
    bypy     

    Les Français ont une préoccupation majeure : l'emploi. Or, depuis l'élection de François Hollande, il y a eu en moyenne 1000 chômeurs supplémentaires chaque jour et les perspectives pour 2013 sont malheureusement très sombres car le gouvernement n'a pas pris la mesure du défi du chômage. Les emplois d'avenir ou le contrat de génération apporteront certes une réponse ponctuelle à quelques publics ciblés mais ne changent pas la donne globale du marché du travail. L'accord des partenaires sociaux sur l'emploi et le crédit d'impôt pour les entreprises vont plutôt dans le bon sens mais ne suffisent pas à compenser la somme des taxes et des rigidités imposées à notre économie depuis 9 mois. La situation est particulièrement alarmante.

    Pourtant, François Hollande ne semble pas décidé à lancer les réformes indispensables au service de l'emploi : baisses du coût du travail et des dépenses publiques, augmentation du temps de travail, assouplissement du code du travail, simplification de l'environnement fiscal et réglementaire des entreprises, développement de l'apprentissage, amélioration de la formation et du suivi des chômeurs, orientation de l'épargne vers les PME, défense des intérêts commerciaux de la France au niveau européen...

    Pour tenter de faire oublier la triste litanie des plans sociaux, François Hollande a choisi la stratégie de la diversion. Le gouvernement ne consacre pas son énergie à la lutte contre le chômage, mais à la multiplication des projets sociétaux « clivants » de façon à créer artificiellement les polémiques qui masqueront ses difficultés sur le plan économique et social.

  • Lolo77670
    Lolo77670     

    Quelle belle tirade anti syndicale!!!

    Mais cher camarade êtes vous syndiqué?
    Combien de personnes dans votre famille, entourage, dans votre entreprise sont syndiquées ?
    Il est beau de blablater mais si comme moi et d autres camarades ( quel beau mot camarade comme disait Jean F..) recevaient le soutient par une syndicalisation et pour n importe quel syndicats de l ensemble des donneurs de leçon à 2 balles la négociation dans les entreprises seraient certainement plus efficace.

    Reçois le bonjour confraternel d un syndiqué depuis 30 ans.

  • skoudou
    skoudou     

    Où seront ils ?
    Au tour de France dans la caravane publicitaire à papillonner.............!

  • stalen
    stalen     

    Pantalonnade et grand guignol ....
    les syndicats franchouillards des châteaux et des finances obscures, détruisent et sapent les entreprises et après pleurent et braillent quand leur joujou est cassé.
    Le salarié franchouillard est le plus bête du monde et ne sait pas qu'il vit dans un système soviétique depuis 1945

  • encore encore
    encore encore     

    C'est parce qu'il a oublié de venir avec ses pains au chocolat

  • la fourmi
    la fourmi     

    et ses nervis devant les tribunaux avec demande
    d'indemnisation des victimes...

Lire la suite des opinions (34)

Votre réponse
Postez un commentaire