En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Gilles Simeoni sur le plateau de BFMTV-RMC, le 18 janvier 2016.
 

Le Premier ministre Manuel Valls reçoit ce lundi les nouveaux patrons nationalistes de Corse. Un dossier sensible pour la majorité au pouvoir. Le président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, a détaillé lundi matin sur BFMTV-RMC ses attentes avant cette rencontre.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

28 opinions
  • vlado
    vlado     

    L'économie est un ensemble de cycle financier plus ou moins long (échelle communale à européenne). Évidemment que pour les régionalistes, le cycle court inclu les deux sens pour une cohérence du cycle. Le système démocratique actuel favorise le cycle au niveau national, malgré les incohérences qu'on retrouve au niveau local. Vous le démontrez, impossible de réduire ce cycle tant que d'autres électeurs du cycle national n'y est pas favorable. Le cas de la région Alsace révélé l'impacte des fusions de régions sur ce point (où les régionalistes ont eu un score qui leurs permettraient d'être au second tour, ce qui n'est pas le cas du PS).
    La décentralisation annoncé pour l'année dernière ne s'est pas faites (tout juste un transfert de compétences entre département et région).

  • roperc'h
    roperc'h     

    je suis outrée par vos propos , allez-vous refuser votre salaire que vous verse l'etat français? vous n'etes pas crédible

  • Mounsboots
    Mounsboots     

    Lol

  • vlado
    vlado     

    Mais bien sûr qu'il existe un peuple corse. C'est évident. Il existe un peuple alsacien, catalan, basque, breton... Avec un drapeau, une langue, des traditions, une culture... Cette ils appartiennent à la France métropolitaine aujourd'hui, mais ça reste un peuple.

    Je vois que le gouvernement cherche à tuer toutes valeurs identitaire en France, en commençant par là où les valeurs locales sont fortes. On l'a vu avec la réforme territoriale (non respect l'article 5 de la Charte européenne de l'autonomie locale et de l'article 4123 II du code général des collectivités territoriales en vigueur pendant l'élection). On l'a vu avec le refu de ratification de la Charte européenne des langues régionales et minoritaires (pourtant un engagement de campagne de Hollande). On le voit dans le traitement laissé après les résultats aux régionales en Corse (nationalistes en tête des votes exprimés) et en Alsace (régionalistes plus fort que toutes listes clairement favorable à la fusion de régions). On le voit dans l'absence de réponse à la lettre d'Unserland à Valls datant du 10 décembre en rapport au respect de la démocratie.

  • nini1810
    nini1810     

    Depuis toujours la corse veut le pognon des touristes sans les touristes, l'argent du beurre etc etc... donnons lui son indépendance et on verra

  • Trublion33
    Trublion33     

    Pas de problème marc pierre si c'est pour croiser des gens comme vous je vais rester sur le continent ou je passe d'excellentes vacances

  • MarcPierre2B
    MarcPierre2B     

    Savez-vous que la Corse fait partie des régions de France qui coûtent le moins cher à l'Etat ?
    Savez-vous que tout le monde en Corse paie ses impôts ?
    Savez-vous que nous vivrions très bien des recettes de nos propres impôts ?
    Savez-vous que nous nous passerions parfaitement de vos résidences secondaires qui tuent les villes, défigurent les paysages, et nous empêchent d'acheter chez nous ?

    Enfin, sachez que nous nous passons largement des propos pédants émanant de personnes frustrées,venant se faire bronzer chez nous 7 jours par an en méprisant notre culture et notre façon de vivre.

    Ne doutez surtout pas que nous serions plus sereins et apaisés si nous ne faisions plus partie de l'Etat Français. Et j'aimerais que quelqu'un me dise sincèrement être à l'aise avec les différents gouvernements qui se sont succédés ces cinquante dernières années...

    Nous en avons juste assez d'être pris pour des abrutis. Nous voulons vivre normalement, l'esprit ouvert, et être gouvernés par des personnes intelligentes, tolérantes et intègres.

    Comment ne pas désirer cela ?

    AMANITES
    AMANITES      (réponse à MarcPierre2B)

    AMANITES
    Intègres il va falloir faire le ménage dans vos élus sur le continent aussi

  • sortilege
    sortilege     

    belle mentalité !!!!!!

  • facebook33462481
    facebook33462481     

    Tant mieux , ça fera un cancre de moins côté français. J espère que t habite en corse et que ne vit pas comme un morbac accroché aux alocs !

  • mamili
    mamili     

    que veut on nous apprendre ? ah oui c'est vrai on parle du vivre ensemble, ça n'est pas pret de s'arranger

Lire la suite des opinions (28)

Votre réponse
Postez un commentaire