En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Fillon, mardi matin, sur le plateau de BFMTV
 

Le candidat à la présidence de l'UMP a estimé mardi sur BFMTV qu'il était "criminel de se passer des recherches" sur ce gaz controversé.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • prune333
    prune333     

    il vaut mieux faire confiance aux ingénieurs qui ont la technique:
    le gaz de schistes plus "dangereux" que le nucléaire, radioactivité
    dans les rejets d'eau de fracturation.
    http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/environnement-
    securite-energie-thematique_191/revelations-inquietantes-aux-
    etats-unis-sur-les-gaz-de-schiste-article_59258/
    Le robinet qui s'enflamme, ou du gaz dans l'eau:
    http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/environnement-
    securite-energie-thematique_191/gaz-de-schiste-quand-l-eau-du-
    robinet-prend-feu-article_62221/

  • christ67
    christ67     

    Et nous serons tjrs les bons derniers, au lieu d'employer tous les moyens pour la recherche du gaz de schiste dans des bonnes conditions, alors que nous serons à cours dans quelques temps d'énergie, bientôt on va retourner au moyen âge, il faut avoir le courage de trouver une solution

  • snooky
    snooky     

    Fillon a complètement raison, tout comme Gallois .
    L'électoralisme rend tout plus compliqué et empêche de prendre les vraies mesures économiques !
    Va falloir changer tout ça ...

  • Yves Trlt
    Yves Trlt     

    Il y a surtout une propagande ATROCE actuellement autour du gaz de schiste, pourquoi ? Car il s'agit là en grande partie d'une bulle gonflée par wall street :
    - On ramène des capitaux d'investissement à n'en plus finir à coup de power point prometteurs
    - cela permet de masquer les vrais couts d'exploitation qui sont énormes
    - On sort au bon moment et les petits venus gonfler la bulle on s'en branle.

    C'est ça qui se passe.
    En Pologne les exploitations quasi arrêtées
    Cela pue vraiment terriblement la merde.
    Renseignez vous un peu.

    http://www.nytimes.com/2012/10/21/business/energy-environment/in-a-natural-gas-glut-big-winners-and-losers.html?pagewanted=all

    http://www.energybulletin.net/stories/2012-10-25/financial-co-dependency-how-wall-street-has-kept-shale-gas-alive

    LA PRESSE FRANCAISE EST PROFONDEMENT LAMENTABLE A CES SUJETS

Votre réponse
Postez un commentaire