En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
FRENCH POLYNESIA, Papeete : The Senator-President of French Polynesia, Gaston Flosse (C), Brigitte Girardin (L), France's former Overseas Territories minister and French Polynesian politician and Union for Democrats and Independents group party member Edouard Fritch attend celebrations marking the 30th anniversary of the French Polynesia’s Internal Autonomy relationship with France (Internal Autonomy Day) in Papeete on June 29, 2014. French Polynesia was granted full internal autonomy in 1984. During the ceremony a monument honouring France's former President Jacques Chirac was also inaugurated not far from the one dedicated to the Victims of the French Nuclear tests in the Pacific Ocean. AFP PHOTO / GREGORY BOISSY
 

Gaston Flosse a écrit à François Hollande pour lui rendre sa légion d'honneur. Condamné à une peine d'inéligibilité, l'ex-président de la Polynésie française reproche au chef de l'Etat de ne pas lui avoir accordé de grâce présidentielle.

Newsletter Elysée 2017

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lesemian
    lesemian     

    Comme aimait le rappeler son grand ami et protecteur de toujours et comme son Jacquot se plaisait à le vérifier :"Plus c'est gros et mieux ça passe".....

Votre réponse
Postez un commentaire