En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le ministre du Travail, François Rebsamen, quittant l'hôtel Matignon à Paris le 12 mai 2015.
 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

17 opinions
  • Rivesaltes
    Rivesaltes     

    Ici il n'y a pas de licenciement. Circuler, il n'y a rien à voir.

  • Grincheux
    Grincheux     

    c'est la seule activité des socialistes, se faire nommer, faire un tour et puis s'en aller

  • Bois
    Bois     

    Rebsamen quitte le navire le 19 août, il n'aura même pas à annoncé les probables mauvais résultats de juillet. Il s'en va avant la déroute finale, c'est courageux ! on se demande pourquoi il a accepté ce poste de ministre du travail,
    Il voulait l'intérieur, il a eu le travail et pour un socialiste à ce poste les belles paroles ne suffisent plus, demain c'est l'inversion de la courbe, demain on rase gratis, le pays repart, etc ... que d'annonces bidons de la part des socialistes.
    Et comment le travail pourrait vraiment repartir, ils détestent les entreprises, les patrons et les Français ne sont pas des poissons rouges, ils se souviennent du discours du Bourget. Avec de tels discours nous serons à la traîne de l'Europe pendant encore un petit moment,
    Bon vent Mr Rebsamen, vous ne serez pas difficile à remplacer.

  • deuxc
    deuxc     

    "Travail bien fait", quels auraient été les résultats si le travail avait été mal fait? C'est de la suffisance et de la vanité!

  • pierrot14
    pierrot14     

    Avec ses résultats, la moutarde lui a monté au nez ......

  • Glochide
    Glochide     

    C'est le Bielsa du gouvernement , il se tire au milieu du gué et il n'a servi à rien , le chômage est au top et au passement de pouvoir avec son successeur le pire c'est qu'on on entendra son éloge sur le travail bien fait ! J'espère que les dijonnais , la moutarde va leur monter au nez et qu'ils vont le mettre au repos ! C'est le genre de nanti de la politique qui pense qu'il suffit qu'il se présente pour que .....

  • alhtz
    alhtz     

    S'il est aussi efficace à Dijon, qu'au ministère, je plains vraiment les gens de Dijon

  • valgego
    valgego     

    Tradition socialiste, Vals a été promu consécutivement à un échec sans précédent à l'intérieur, Rebsamen, ministre du travail et du chômage, part les mains dans les poches, tout sourire et tête haute, après un échec équivalent au précédent . Progrès constant ( pour le chômage )

  • pierrot14
    pierrot14     

    Le ministre du chômage s'en va, un autre ministre du chômage arrive !!!!

  • DADOURUN
    DADOURUN     

    sur BFM BUSINESS c'est le 09 09

Lire la suite des opinions (17)

Votre réponse
Postez un commentaire