En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande au Salon de l'Agriculture, samedi 21 février.
 

Le chef de l'Etat est arrivé très tôt ce samedi matin Porte de Versailles, à Paris, pour l'ouverture du Salon de l'Agriculture, qu'il a arpenté pendant 8 heures, entouré de services de sécurité sur les dents.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

51 opinions
  • pinocchio
    pinocchio     

    C'est bien de le dire, c'est mieux de le faire

  • olamanuquetal
    olamanuquetal     

    Il parait qu'il a dit : " Je commence mon régime après le salon de l'agriculture " sacré François, un bon vivant qui rigole bien et s'en met plein le fourneau .

  • korben
    korben     

    CENSURE TOUS LES MESSAGES SONT CENSURES

  • la grenade
    la grenade     

    Fraude aux aides de l’UE agricoles sous Sarkozy: 1 milliard d’euros à rembourser…
    «La France va devoir rendre à l’Union européenne plus d’un milliard d’euros d’aides agricoles versées à tort entre 2008 et 2012 pour cause de fraudes!»

    Nous faire passer pour des fraudeurs, c’est malin. Tiens, pour n’oublier personne, un rappel: Bruno Le Maire Co-vainqueur de l’élection pour la Présidence de l’UMP était (dès 2009) Ministre de Sarkozy, chargé de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire en 2010, poste qu’il a occupé jusqu’en 2012, ne l’oublions pas

    Et qui était Président de la République entre 2008 et 2012? (réponse dans le titre). Ne pas l’incriminer, il s’est raté dans presque tout comme nous le savons, vient donc se greffer à cette longue liste une nouvelle accusation: «Fraudes sur un milliard d’euros d’aides agricoles», taper dans les céréales, franchement. Un «#Bygmalion européen» pour rester dans le lexique UMP. Cette fois, pas de « théorie du complot » qui tienne, ce n’est pas la faute à Taubira, ni des juges aux ordres de la Chancellerie, le gouvernement n’est pas concerné, et pas de cabinet noir à L’Élysée non plus, rien! C’est l’Europe (d‘Angela Merkel) qui demande son blé! Et devinez qui va (encore) payer?
    Nous voila avec une belle dépense d’un milliard d’euros sur le dos à régler avant 2017, remboursement justifié «pour cause de fraudes et d’erreurs» d’après la Commission européenne. Nous faire passer pour des fraudeurs, c’est malin. Tiens, pour n’oublier personne, un rappel: Bruno Le Maire Co-vainqueur de l’élection pour la Présidence de l’UMP était (dès 2009) Ministre de Sarkozy, chargé de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire en 2010, poste qu’il a occupé jusqu’en 2012, ne l’oublions pas. Il nous doit quelques explications je crois, un milliard d’euros à rembourser par le contribuable, ce n’est pas rien…

    Maxoue
    Maxoue      (réponse à la grenade)

    Pourquoi croyez vous que les français se tournent vers le FN

  • la grenade
    la grenade     

    Fraude aux aides de l’UE agricoles sous Sarkozy: 1 milliard d’euros à rembourser…
    «La France va devoir rendre à l’Union européenne plus d’un milliard d’euros d’aides agricoles versées à tort entre 2008 et 2012 pour cause de fraudes!»

    Nous faire passer pour des fraudeurs, c’est malin. Tiens, pour n’oublier personne, un rappel: Bruno Le Maire Co-vainqueur de l’élection pour la Présidence de l’UMP était (dès 2009) Ministre de Sarkozy, chargé de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire en 2010, poste qu’il a occupé jusqu’en 2012, ne l’oublions pas

    Et qui était Président de la République entre 2008 et 2012? (réponse dans le titre). Ne pas l’incriminer, il s’est raté dans presque tout comme nous le savons, vient donc se greffer à cette longue liste une nouvelle accusation: «Fraudes sur un milliard d’euros d’aides agricoles», taper dans les céréales, franchement. Un «#Bygmalion européen» pour rester dans le lexique UMP. Cette fois, pas de « théorie du complot » qui tienne, ce n’est pas la faute à Taubira, ni des juges aux ordres de la Chancellerie, le gouvernement n’est pas concerné, et pas de cabinet noir à L’Élysée non plus, rien! C’est l’Europe (d‘Angela Merkel) qui demande son blé! Et devinez qui va (encore) payer?
    Nous voila avec une belle dépense d’un milliard d’euros sur le dos à régler avant 2017, remboursement justifié «pour cause de fraudes et d’erreurs» d’après la Commission européenne. Nous faire passer pour des fraudeurs, c’est malin. Tiens, pour n’oublier personne, un rappel: Bruno Le Maire Co-vainqueur de l’élection pour la Présidence de l’UMP était (dès 2009) Ministre de Sarkozy, chargé de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Pêche, ainsi que de la Ruralité et l’Aménagement du territoire en 2010, poste qu’il a occupé jusqu’en 2012, ne l’oublions pas. Il nous doit quelques explications je crois, un milliard d’euros à rembourser par le contribuable, ce n’est pas rien…

    rétro-commissions qui ont du servirent pour le SARKOTON

  • résiste
    résiste     

    "nous devons être auprès des agriculteurs"... oui, et.... où est la suite ?? Quoi de concret? Vous décidez d'un embargo sans vous soucier des conséquences. Alors, les phrases creuses....

  • ArthurH
    ArthurH     

    au lieu de dire "nous devons.....", pourquoi lui chef de l'Etat, ne dit-il pas, "nous allons faire" ?

    dany-tou
    dany-tou      (réponse à ArthurH)

    Parce-que c'est une marionnette !

  • archie
    archie     

    Déclaration vide de sens, comme à chacune des interventions politiques..

  • tom94120
    tom94120     

    Pauvre Hollande... ! ils ne voteront pas pour toi .. c'est certain

  • BeBeR tricolore
    BeBeR tricolore     

    Il veut se refaire une santé populaire le François, On caresse les gens pour les élections avec des promesses qu'on ne tiendra pas si l'Europe est contre.

Lire la suite des opinions (51)

Votre réponse
Postez un commentaire