En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François Hollande et Guillaume Garot en visite au pavillon carné à Rungis
 

Le président de la République a entamé aux premières heures de la matinée une visite au Marché international de Rungis pour aller à la rencontre des Français et des entreprises "mobilisés pendant cette période de fête".

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

66 opinions
  • keops
    keops     

    raleur toulousain et aramis je fais du copie colle comme vous dites parce-que certain site dise la vérité et que je suis incapable de l écrire comme il faut moi je ne m en cache pas je suis honnête et l ais toujours été pas comme vous et pour aramis j espère encore vous gonflez de fois plus jusqu’à a ce que vous éclatiez la vérité et toujours bonne a entendre même si elle va au contraire de vos illusions a tout 2 je vous vois toujours sur les forums a faire votre propagande de mensonges cela reflète sans doute votre vie quotidienne et pour vous faire valoir vous n avez que la défense d insulter les autres qui ne pense pas comme vous cela est vrais que c est toujours la politique de gauche

  • claranne
    claranne     

    visite surprise....mais nom brodé sur la veste blanche! --- quel comique...!! ceci dit,il fait bien vendeur de salade ce flanby

  • THIERRY11666
    THIERRY11666     

    Bonjour,

    Je me prénomme Thierry, j’ai 46 ans et j’ai déjà cette « solution » depuis l’ère Jospin…

    J’ai contacté la Présidence de la République, Nicolas Sarkozy en 2009, et dernièrement François HOLLANDE.

    Même réponse ! –merci de témoigner votre attachement aux problèmes des Français… » etc.….

    Je ne reviendrais pas sur mes précédents articles et le résultat du sondage que vous pouvez découvrir sur l’un de mes posts, qui est PARLANT !!!

    http://www.lepost.fr/sondage/2009/12/18/1847985_du-travail-pour-toutes-et-tous-pas-de-chomage-pas-de-misere-votez.html

    Mais pas une ou un ! (prétendant et en place) ne sort des rangs, manches relevées, avec (enfin !) un véritable programme et ses solutions.

    J'ai 8 enfants, je suis chef d'entreprise, je travaille à 700 kms de mon foyer pour y revenir le week-end...

    Faut-il continuer à "applaudir" des "beaux parleurs" lors de meeting, qui d'ailleurs, ne relisent que les textes que leur ont préparés leurs équipes, ou faut-il plutôt.... "S’indigner" ?

    Ni l'un, ni l'autre... Il faut réagir ! LA SEULE SOLUTION aux crises ÉCONOMIQUES et SOCIALES passe par le travail. LE TRAVAIL PARTAGE sur un temps de production étiré (7 jours/7 au lieu de 4 et 1/2) !

    Qui souhaite encore un Dimanche de « repos ?, quand il les assiettes sont vides, sans toit, sans protection de santé, endetté… et sans boulot. Nous ne sommes plus dans « l’après guerre » ! mais plutôt dans la « galère » !

    Moi, je propose 3 jours ½ de repos !

    Il est d'une évidence qu'il "faut faire" immédiatement avec ce que l'on a sur le territoire et Dom-Tom.

    Pourquoi ?

    Tout simplement par ce qu’il est impossible de résoudre ces "crises" par la création d'entreprises, car personne n'a d'argent... qu'il faut des clients... qui paient correctement leurs factures... avant de d'enfin prétendre à un "quelconque salaire"...

    Ne parlons donc pas d'embauche dans l'immédiat !

    De plus, CRISE ÉCONOMIQUE !!!! Ne pensez-vous pas que si on supprimait dès à présent les "intérêts" qui reproduisent des "intérêts" à l'endettement, et que l'on parle uniquement du capital réellement emprunté à rembourser, nous aurions aussi là une solution ?

    Des intérêts qui produisent des intérêts et ainsi de suite... C'est la création de DETTES "fantoches", qui finissent par se matérialiser en sommes colossales, purement "fictives", "virtuelles", sans limites... On est dans l'irrationnel ! et on le subit ! Faut-il sortir des grandes écoles pour comprendre cela ???

    Mais dans tout cela, qui veut vraiment changer notre destinée ?

    Qui veut une France qui permettra à nos enfants de vivre et s'épanouir tout simplement ?

    Redonner une dignité aux laissés pour compte… Un avenir certain, avec des projets… ???

    Franchement, ces crises existentielles, elles me semblent faciles à résoudre. Non ?

    Merci de poser ces questions et proposer cette solution. Pour moi, LA SOLUTION .

    Très sincèrement, je m’adresse à vous sans trop « y croire ».

    Mon « cri du cœur », LA SOLUTION à tous nos problèmes, à l'heure où l'on parle de régression sociale, de malheurs et d'augmentation du nombre des chômeurs recensés et inscrits, car ne parlons des "radiés"...

    Si un journaliste « politico-socio-économie » pouvait enfin « parler » de cette « solution »…. la commenter, la remanier, auprès d'une cellule "de crise" afin que le gouvernement s'y investisse enfin...

    Avec mes sincères remerciements.

    Bien cordialement .

  • Aramis
    Aramis     

    oui il nous gonfle avec ses copiers collers , on voit bien que ce post n'est pas de lui

  • raleur toulousain
    raleur toulousain     

    keops, c'est pas beau de plagier ....
    http://french.irib.ir/info/international/item/233199-hollande-l%E2%80%99appauvrissement-c%E2%80%99est-maintenant-,-par-serge-federbusch

  • roro
    roro     

    il a fait un beau discourt mais en plus il a bien baffrer sans creer d'emplois bien sur

  • keops
    keops     

    ‹ précédent
    1
    2

    Hollande et son équipe, mot qu’on peut trouver presque flatteur, tentent de nous endormir pour un an. Sur une telle durée, ce n’est plus de l’anesthésie mais du coma.


    2 – Qui craint les 75 pour cent ?

    La parade est déjà prête chez les fiscalistes. Que ceux qui plaignent les futures taxes à 75 pour cent se rassurent. Des lors que ces contribuables, et c’est fréquemment le cas, sont propriétaires ou actionnaires dirigeants de leur entreprise ou peuvent s’entendre avec ceux-ci, il leur suffira de réduire leur rémunération pendant deux ans, mettre les profits en réserve et attendre la fin de la période purement démagogique décidée par Robin-du-Bourget. Ils se les verseront plus tard, avec un taux d’imposition redevenu moins démentiel. Toute mesure inepte sécrète heureusement son antidote.


    3 – Le Montebourg qui bouche le Vieux Port

    Mediapart, il y a quelques semaines, nous avait mis la puce à l’oreille. Hollande se souciait fébrilement de contrecarrer les manœuvres de Tapie pour prendre le contrôle de la Provence. (http://hashonomy.com/link/lelyse-cherche-torpiller-les-projets-secrets-de-tapie-mediapart-753306/).

    Tapie en dit désormais plus, s’appuyant sur des enregistrements et accusant cette fois Montebourg et son cabinet d’œuvrer aux mêmes fins. Il est certain que la situation de l’économie française et notamment celle du redressement de son industrie exigent ce genre de suivi prioritaire. La nullité des résultats n’interdit pas de faire de la bonne vieille politique.


    4 – Super-Normal renonce à ses vacances de Noël, les Français à leur retraite

    Il faut vraiment que l’on s’inquiète à l’Elysée du moral du peuple pour que notre chef annonce à grand renfort de communication qu’il ne prendra pas de vacances cet hiver. Au même moment, il suffisait de lire entre les lignes du récent rapport du Comité d’orientation des retraites qu’elles ne sont plus finançables à partir de 2020, sauf à les réduire substantiellement. Plutôt que travailler, Hollande devrait passer son Noël à prier pour le retour miraculeux de la croissance.


    5 – La diablesse s'habille en diplomate

    Par tradition, l'ambassade des Etats-Unis en France est souvent confiée à un non-diplomate : banquier, universitaire ou autre financier du président.

    Obama aurait l'intention d'y nommer Anna Wintour, de Vogue, la diablesse qui s'habillait en Prada selon un roman d'aéroport. Cela en dit long sur la perception de la France par le roi des Américains. Mais cette ambassadrice de la mode se fait tirer l'oreille : il lui faudrait renoncer au couturier italien pour se coltiner un tailleur Chanel, trop ringard sans doute.


    6 – Mortelle immobilité

    Puisque les partenaires sociaux ne sont pas prêts à devenir partenaires des socialistes et se mettre d'accord sur la flexisécurité, il va falloir que Lui-Président prépare un projet de loi et impose aux uns et aux autres des compromis qui n'en seront pas. Décidément, sans croissance tout est difficile : quand la société n'avance plus, l'immobilisme du dirigeant devient insupportable car elle le ravale au rang du commun. La restauration de la noblesse républicaine de robe, qu'incarne Hollande, est de peu de remède quand le pays a besoin d'une noblesse d'épée.

  • keops
    keops     

    L’appauvrissement c’est maintenant !

    La tactique court-termiste de Hollande qui se contente de pressurer fiscalement jusqu’au seuil du tolérable ceux qui ne votent pas pour lui et qui, pour le reste, attend la distribution d’euros fraîchement imprimés par Draghi, atteint peu à peu ses limites. L’Insee parle désormais quasi-ouvertement de stagnation en 2013. Quant au FMI, il n'entrevoit que 0,4% de croissance en 2013, avec un déficit public supérieur de 0,5 pour cent de PIB à celui annoncé par le gouvernement.

    Le problème de notre président tient désormais en peu de mots. Ses augmentations d’impôts sous toutes leurs formes freinent la croissance sans qu’au même moment une politique volontariste de réforme de la dépense publique n'améliore le fonctionnement de notre économie.

    Les mesures prises depuis six mois commencent à faire sentir leur effet récessif : baisse du nombre d’heures supplémentaires du fait de la modification de leur régime fiscal et social, prélèvements supplémentaires sur l’épargne, le capital et les hauts revenus qui amputent aussi bien l’investissement que la consommation, hausses discrètes mais réelles des tarifs publics sans aucune contrepartie en matière de service. Ce transfert de moyens des particuliers vers les administrations, du fait de la mauvaise organisation des services publics et du gaspillage dans les budgets sociaux, se traduit par une moins grande utilité des fonds employés. L’épargne des « riches » est plus efficace lorsqu’elle finance des entreprises ou même des consommations de luxe ou culturelles que lorsqu’elle est autoritairement affectée au comblement sans fin des déficits de systèmes administratifs que nul n’ose vraiment réformer. A cet égard, la mystification du faux plan présenté pour trouver 60 milliards d’euros d’économies est révélatrice de la roublardise à gros sabots de Moi-Président, qui, à lui tout seul, est capable d’incarner ces chœurs d’opéra proclamant « marchons, marchons » tout en restant immobiles. Cerise sur le gâteau, les exils fiscaux se multiplient.

    Les vraies économies passeraient par trois réformes : celle du système politique en limitant le nombre d’élus, de ministères et en privatisant ou en supprimant des administrations encore surnuméraires (à quoi sert le Conseil économique social et environnemental ?) ; la disparition d’un échelon du millefeuille territorial et, enfin, la prise à bras-le-corps du problème de transferts sociaux trop généreux (retraites, indemnités journalières et remboursements de dépenses de santé de confort comme les cures thermales par exemple).

    Mais Sa Normalité a peur, comme ses prédécesseurs du reste, et temporise en nous assurant qu’en 2014 on pourra de nouveau raser gratis et que tout ira mieux. Hélas non, car les handicaps désormais structurels de la France empêchent tout rebond réel alors que les freins conjoncturels sur lesquels appuie le pouvoir « hollandais » nous ont fait caler. L’immobilisme conduit logiquement à la paralysie et à l’appauvrissement dans un monde qui bouge.

  • keops
    keops     

    http://www.rmc.fr/forum/rmc/bourdin-2012/20-millions-deuros-de-prime-de-noel-pour-le-gouvernement--8681/messages-1.html

  • MARIANE3459
    MARIANE3459     

    BIZARRE !"Les ministres dépriment à l'épreuve de la crise"...

    Elle est bonne celle là et ils viennent de percevoir 20 millions de primes de Noel...

    http://www.lefigaro.fr/politique/2012/12/26/01002-20121226ARTFIG00449-quand-les-ministres-ont-le-blues.php

Lire la suite des opinions (66)

Votre réponse
Postez un commentaire