En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le président de la République François Hollande
 

Son Premier ministre Manuel Valls dévisse lui de 14 points à 30% de cote de confiance, selon ce sondage effectué par TNS Sofres.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

50 opinions
  • Ben Voyons
    Ben Voyons     

    faut qu'il fasse gaffe. A force de descendre, il finira par trouver du pétrole ! les écolos vont encore gueuler... :))

  • cdnrbt
    cdnrbt     

    Je suis sur qu'il pense déjà à un second mandat.
    Mais il faudrait des résultats et des vrais avant d'y penser.
    Moins de chaumage, moins d’impôts et plus de richesse aux vrais contribuables.

  • AnitGa
    AnitGa     

    Je pense avoir enfin compris.

    En réalité, François Hollande n’est pas un homme politique, mais un chercheur en science politique.

    Son thème de recherches : Jusqu’où une cote de popularité peut-elle descendre ?

    Hypothèse , certes hardie : il serait possible d’obtenir une cote négative.

    S’il parvient à démontrer cette hypothèse par l’expérience, sa célébrité est assurée bien au-delà d’un banal quinquennat.

    Dictionnaire Larousse de 2050 :

    Article François Hollande :

    Président de la République (2012 à 2017), succède à Nicolas Sarkozy,extrêmement bas dans les sondages, compromis dans nombre d’affaires financières, détesté par une grande partie des Français, célèbre par ses pitreries, son mauvais goût et son langage peu châtié.En 2012, sur les conseils d’un paranoïaque, Nicolas Sarkozy mène de plus une campagne électorale très à droite, qui indispose les électeurs centristes.

    Malgré tous ces handicaps pour l’adversaire de François Hollande, l’écart de voix est finalement assez faible entre les deux candidats.

    En quelques semaines, François Hollande, tournant le dos à toutes ses promesses électorales, s’effondre dans les sondages, mais reste parfaitement serein, et accélère ses efforts pour devenir de plus en plus impopulaire.Il termine son mandat avec 142 % d’opinions négatives. Seuls moins 532 électeurs votent pour qu’il accomplisse un second mandat en 2017.

    Figuré : un « François Hollande » : une personne qui, installée au fond d’un trou, creuse à une vitesse prodigieuse.

    ex : ce terrassier est un vrai François Hollande !

  • seg1000
    seg1000     

    dans Devoirs de vérité, (éd. Stock), rédigé en 2006 avec Edwy Plenel, François Hollande ne mâchait pas ses mots : "Je préconise un exercice de vérification démocratique au milieu de la législature. (...) Si d'aventure, à l'occasion de cette vérification, une crise profonde se produisait, ou des élections législatives intervenaient, contredisant l'élection présidentielle, nous en tirerions toutes les conséquences en quittant la présidence." Démissionner en cas de crise profonde au lieu de se contenter de changer de Premier ministre ? Mais ça, c'était avant...

  • galinette 66
    galinette 66     

    De toute façon, quand on voit une baisse régulière de 5 pour cent chaque mois depuis bientôt deux ans, on se demande comment les statisticiens arrivent encore à trouver des scores positifs. Hollande devrait être débiteur...

    seg1000
    seg1000      (réponse à galinette 66)

    Les sans-dents ne l'aiment plus ?

  • pistache33
    pistache33     

    il faut que DSK arrive au gouvernement nous nous moquons totalement de ces problèmes érotiques, il n'est pas le premier a avoir eu des déboires sexuels. souvenons nous de JFK, MITTERRAND. et j'en oublie

    vestale
    vestale      (réponse à pistache33)

    DSK? encore un "humaniste" à la socialo...non merci !!

    brindacierfifi12
    brindacierfifi12      (réponse à pistache33)

    N'avez-vous pas assez de divertissement sur la toile PS ? Toujours plus vous aussi.

  • Happy
    Happy     

    "Si je suis désavoué par une majorité d'entre vous, Ma tâche actuelle de chef de l'Etat deviendra évidemment impossible, et je cesserai aussitôt d'exercer mes fonctions."
    CHARLE DE GAULLE

    deux jours plus tard le Général de Gaulle démissionne avec 47,13% de soutien du peuple !!! Parce qu'un vrai Chef d'Etat n'attend pas d'être à 3% ! !

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Happy)

    De Gaulle démissionnait parce qu'il ne supportait pas qu'une de ses propositions ne remportent pas l'adhésion.
    De Gaulle n'était pas "un vrai chef d'état", c'était juste un type capricieux sans aucun penchant pour la démocratie et le dialogue.

    galinette 66
    galinette 66      (réponse à HeyBaal)

    Ah, parce que quand Hollande augmente les impôts des actifs et d'une partie des retraités, il a un penchant pour la démocratie et le dialogue???

    vestale
    vestale      (réponse à HeyBaal)

    Des types capricieux comme ça; j'en voudrai bien un aujourd'hui!

  • pistache33
    pistache33     

    que je dirais qu'un mot sur ce sondage : HOLLANDE DEMISSION

  • citoyenne n°39
    citoyenne n°39     

    moi je dis vulgairement: LOL!! sans blague? !! :')

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Il serait plutôt à 2 %,depuis qu'il chute,et qu'il entraine avec lui toute sa clique de brêle.DEHORS et BON DEBARRAS.

Lire la suite des opinions (50)

Votre réponse
Postez un commentaire