François Bayrou souhaite "prendre du recul"

Cure de silence pour François Bayrou, débat repoussé sur ses alliances: le MoDem a décidé samedi de se donner du temps pour se reconstruire après ses échecs électoraux en espérant que la situation économique du pays et l'évolution du paysage politique lui offriront une occasion de rebondir.

BFMTV avec AFP
Le 30/06/2012 à 20:58
Mis à jour le 30/06/2012 à 21:04

Absent des médias depuis sa défaite dans son fief béarnais, François Bayrou est réapparu devant la presse pour expliquer qu'il allait s'accorder une cure de silence, tout en restant à la tête du parti."J'assumerai les responsabilités de président de cette famille politique. Simplement, j'ai l'intention, dans les mois qui viennent de prendre du recul", a déclaré le leader centriste."Cela fait au moins dix ans que je suis en première ligne de toutes les bagarres politiques et j'estime nécessaire de trouver une autre manière de m'exprimer qui touche davantage à l'essentiel qu'aux évènements fugaces de la vie de tous les jours", a-t-il expliqué en ajoutant: "C'est bien aussi de visiter le pays du silence".

"J'ai notamment l'intention de travailler sur l'horizon européen de la France"

"Dans les semaines et mois qui viennent, si j'interviens, ce sera sur ces grands sujets essentiels de la vie du pays. J'ai notamment l'intention de travailler sur l'horizon européen de la France", a-t-il précisé. En son absence, l'expression quotidienne du parti sur l'actualité sera assurée par les six vice-présidents du MoDem et le porte-parole Yann Werhling. François Bayrou qui entend se consacrer au travail des idées va dans ce cadre prochainement réunir tous ceux qui l'ont soutenu à la présidentielle.

Élections

Les résultats dans votre ville

La question du jour

Si cela était possible, seriez-vous prêt à habiter sur une autre planète?