En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Outgoing French Minister of Justice and Leader of the French MoDem centrist party Francois Bayrou wipes his face as he addresses media representatives during a press conference at the MoDem party headquarters in Paris, on June 21, 2017.
 

Il affirmait mercredi avoir informé Emmanuel Macron de sa volonté de démissionner dès l'ouverture de l'enquête sur les assistants parlementaires du MoDem. Mais en coulisses, François Bayrou s'est battu pour rester, convaincu jusqu'à la dernière minute qu'il serait en mesure de résister. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Et dire qu'il va avoir à vie,une voiture avec chauffeur a sa disposition ,ainsi qu'un officier de sécurité,combien de centaines d'anciens élus sont privilégiés ,et que nous continuons à payer!

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Et dire qu'il va avoir à vie,une voiture avec chauffeur a sa disposition ,ainsi qu'un officier de sécurité,combien de centaines d'anciens élus sont privilégiés ,et que nous continuons à payer!

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Et dire qu'il va avoir à vie,une voiture avec chauffeur a sa disposition ,ainsi qu'un officier de sécurité,combien de centaines d'anciens élus sont privilégiés ,et que nous continuons à payer!

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Et dire qu'il va avoir à vie,une voiture avec chauffeur a sa disposition ,ainsi qu'un officier de sécurité,combien de centaines d'anciens élus sont privilégiés ,et que nous continuons à payer!

  • slater13
    slater13     

    C'est un triste clown qui essaie d'exister à tout prix

  • Démocratepasfacho
    Démocratepasfacho     

    Bayrou et de sarnez ont 66 ans.!!! Leur carrière politique vient de se terminer. Bonne retraite. Nous reverrons Sylvie Goulard si elle le veut

  • vanda100
    vanda100     

    Bayrou pose problème ok. Mais au-delà de tout çà, il y a déjà beaucoup de manipulation au sein de ce gouvernement. Macron a mis en place un système tyrannique où tout le monde a le petit doigt sur la couture du pantalon sous des airs détendus à l’anglo-saxonne. Il a « rajouté » des techniciens du privé, plus beni-oui-oui, tu meurs.... sans parler des parlementaires qui font leur rentrée scolaire dans la joie...

    Finalement, les soldats de Macron n’ont rien à perdre à part ce job ! Et pour certains, cela fera une belle ligne sur un cv après. Libérés du carcan des partis politiques et de la négociation de groupe qui permettait de faire une carrière politique, ils sont de fait individualistes et vont chercher surtout à surfer SUR et AVEC la vague Macron. On appelle çà une OPPORTUNITE en affaires.

    Même si on se perd avec délice dans les beaux yeux bleus de notre président, cette situation inédite est inquiétante pour les citoyens. Espérons qu’on ne va pas regretter les rondeurs des politiciens traditionnels...

  • fakrys
    fakrys     

    à Pau ils savent depuis une quinzaine de jour qu'il allait se libérer de son poste...
    alors arrêtez de dire n'importe quoi! si j'étais au courant, je ne dois pas être le seul. CQFD
    et c'est lui qui a fait démissionner les deux autres. en plus. car lui n'est pas concerné, directement, elles si.

    Marie-agnès Mayeux
    Marie-agnès Mayeux      (réponse à fakrys)

    au Modem également pas mal de temps qu'ils savent donc ça a transpiré: pas de chance pour les journalistes puisque c'est antérieurs à leurs propos, eux qui refont l'histoire mais après coup en inventant tout !

    Marie-agnès Mayeux
    Marie-agnès Mayeux      (réponse à fakrys)

    au Modem également pas mal de temps qu'ils savent donc ça a transpiré: pas de chance pour les journalistes puisque c'est antérieurs à leurs propos, eux qui refont l'histoire mais après coup en inventant tout !

    Marie-agnès Mayeux
    Marie-agnès Mayeux      (réponse à fakrys)

    au Modem également pas mal de temps qu'ils savent donc ça a transpiré: pas de chance pour les journalistes puisque c'est antérieurs à leurs propos, eux qui refont l'histoire mais après coup en inventant tout !

    Marie-agnès Mayeux
    Marie-agnès Mayeux      (réponse à fakrys)

    au Modem également pas mal de temps qu'ils savent donc ça a transpiré: pas de chance pour les journalistes puisque c'est antérieurs à leurs propos, eux qui refont l'histoire mais après coup en inventant tout !

  • Botticella
    Botticella     

    Il voulait exister, il a existé une semaine....
    Comediante, Tragediante...

  • Alain NONNON
    Alain NONNON     

    BAyrou n'a

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire