En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy se rend dans le fief de François Baroin pour son deuxième meeting (photo d'illustration).
 

Le deuxième meeting de Nicolas Sarkozy s'ouvre ce jeudi à Troyes, ville dont le maire n'est autre que le chiraquien François Barroin, dont le récent ralliement à l'ancien maire de Neuilly surprend.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    "Baroin: de Chirac à Sarkozy"
    (Message à la censure : J'ai le droit de m'exprimer ! Mes propos sont correctes et prouver par les faits ! )

    En voilà un qui sait retourné sa veste au bon moment... Après avoir était le plus mauvais ministre de l'économie de l'UE le voici sénateur maire après avoir était député maire ! Un bel exemple d'homme politique a n'en pas douté ! Cumulard à l'envie et fidèle à ses idées aussi longtemps que ça l'arrange !
    Se prétendre affilié à Chirac, criminel notoire (car condamné je le rappel) et s'allier maintenant à Sarkozy (ennemis politique notoire de Chirac) qui a un sacré passif ainsi qu'une batterie de casseroles aux fesses il ne faut pas manque de souffles !

  • BLACKJAK
    BLACKJAK     

    Au fait ami censeur si vous continuez comme cela je vous poursuis en justice et vous aurez du mal expliquer le pourquoi de cette censure. Et je demanderai que la condamnation soit écris toute une journée en gros à la une du site avec le pourquoi du comment.
    Votre image de station de liberté d'expression va en prendre un coup... Pour ceux qui ne se seraient encore aperçu de rien bien sur...

  • Google-110058361043475997427
    Google-110058361043475997427     

    Baroin chez Sarkozy, pas une grosse perte pour les autres! Après avoir fait des pieds et des mains au détriment de Bruno Lemaire pour obtenir Bercy, ses pairs européens l'avaient élu pire ministre des finances des pays de la zone euro.

    BLACKJAK
    BLACKJAK      (réponse à Google-110058361043475997427)

    C'est tout à fait exact !

Votre réponse
Postez un commentaire