En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La position de François Hollande sur le dossier syrien est devenue un sujet de politique (et de polémique) franco-française.
 

Mercredi à l'Assemblée nationale et au Sénat, les parlementaires français débattront de la question syrienne. Mais les différentes positions sur un vote des élus ou sur la gestion de la situation par François Hollande donnent aux échanges une tonalité très franco-française.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

48 opinions
  • senordiego
    senordiego     

    Chez nous le gouvernement à peur: les trous du cul de banlieue font des roues arriere a tout va font du boucan , on leur dit rien sous pretexte qu'un jeune est mort pourchasse par la police alors que celui ci portait pas de casque et faisait un delit de fuite. Les lascars utilisent des armes de guerre kalachnikov à Marseille et Paris. on emprisonne plus les delinquants sous pretexte que les prisons sont surchargées et on va dépenser de l'argent ailleurs. Il y a assez de problemes à resoudre ainsi que la crise. Le gouvernement actuel vous êtes des INCOMPETENTS , DES NULS, DES CONS. J' ESPERE QUE VOUS LIREZ CE MESSAGE.

  • senordiego
    senordiego     

    votez Marine : comme elle l'a dit sur BFM a l'émission de Bourdin " la décision de la guerre appartient aux Français pas aux politiques ni à elle "

  • erwan75
    erwan75     

    "Près de deux Français sur trois (64 %) sont opposés à l'intervention militaire en Syrie d'une coalition internationale incluant la France, selon un sondage BVA pour i-Télé-CQFD et Le Parisien-Aujourd'hui en France publié samedi 31 août. D'après la même enquête, réalisée jeudi et vendredi, 58 % des Français ne font pas confiance au président, François Hollande, pour mener cette possible action militaire de la France, contre 40 % d'un avis contraire. Seuls 2 % ne se prononcent pas.", http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2013/08/31/syrie-64-des-francais-opposes-a-une-intervention-militaire_3469239_3218.html

  • erwan75
    erwan75     

    prêt à exposer nos soldats dans un bourbier pour essayer de grappiller quelques % de popularité ... sans parler de nos soldats au Liban qui ne pourront même pas se défendre ... quel courage le "chef de guerre" des plateaux de tv ...

  • erwan75
    erwan75     

    La question n'est pas de savoir si Assad à utilisé ou non des armes chimiques, tout le monde en est convaincu (les milliers de morts gazés n'ont pas fait l'objet d'un phénomène météo) ! les deux camps sont pourris, en face on a des barbus shootés au coran près à massacrer tout le monde pour instaurer leur chraia nauséabonde ... dans ces conditions pourquoi taper l'un et pas l'autre ? la seule chose à faire serait de stopper cette guerre en s'interposant entre les belligérants ... mais personne ne le souhaite et puis est ce notre rôle de prendre partie dans une guerre civile ?

  • erwan75
    erwan75     

    La question n'est pas de savoir si Assad à utilisé ou non des armes chimiques, tout le monde en est convaincu (les milliers de morts gazés n'ont pas fait l'objet d'un phénomène météo) ! les deux camps sont pourris, en face on a des barbus shootés au coran près à massacrer tout le monde pour instaurer leur chraia nauséabonde ... dans ces conditions pourquoi taper l'un et pas l'autre ? la seule chose à faire serait de stopper cette guerre en s'interposant entre les belligérants ... mais personne ne le souhaite et puis est ce notre rôle de prendre partie dans une guerre civile ?

  • megg34
    megg34     

    Hollande ayant choisit d'emblée l'option guerrière, il a fermé toute porte à une solution politique. Son isolement sur la scène internationale vient de là et c'est une faute majeure, grave dans ses conséquences. C'est généralement dans ce genre de circonstances que l'on reconnait un simple politicard carriériste d'un Chef d'état. La France a un dirigeant médiocre, qui n'a aucune parole, qui se renie, qui ment, les exemples sont légions depuis son élection.
    Il va nous entrainer dans une guerre, à la botte de Obama, en totale violation du droit international, visiblement inconscient du message envoyé à tous les autres pays du monde qui estimant leur voisin non conforme à leur politique ou intérêts pourraient y voir comme une autorisation (France, USA l'ayant fait avant eux) d'aller faire leur loi chez le voisin.
    Poutine a raison dans ce qu'il dit, sans accord de l'ONU, une attaque serait une déclaration de guerre. Il faut trouver une solution politique et elle ne passera que par Moscou. Les russes se foutent de Assad mais il n'accepteront jamais des Barbus à la tête de la Syrie, il faut être imaginatif pour trouver un remplaçant à Assad. Quand à la "punition", c'est au tribunal pénal international de la donner. L'option militaire est une
    erreur majeure qui provoquera inévitablement une escalade avec une extension du conflit aux pays limitrophes de la Syrie (sans même parler des attentats probables en Europe ou ailleurs), bref une escalade guerrière qui déstabiliserait tout le Moyen-Orient avec les risques plus qu'évident d'un nouveau conflit mondial.
    Les français réclament un vote au parlement car ils n'ont aucune confiance en Hollande et son équipe, ils ne veulent pas être entrainés dans une guerre qui ne les concerne pas et qui créera plus de désordre et de souffrances qu'elle n'apportera de solution, pour satisfaire à l'égo d'un seul, fut-il momentanément chef de l'état.

  • Chasch
    Chasch     

    Jacquouille vient de piéger baalounet!

  • Cegima
    Cegima     

    Le Mali ca n'a pas marché pour sa cote de popularité, la Syrie ca ne marchera pas pour sa réformette des retraites du privé, alors économisons ce risque!
    Ces "preuves" sans autre fondement que la "déduction" ressemblent à l'intox si dépassée ou l'enfumage médiatique habituel...

  • Mais bien sur
    Mais bien sur     

    Aucune preuve incontestable de présenté jusqu’à ce jour d'utilisation d'armes chimiques que des propos rapporté ou image rapporté confirmé par personne d'autres que ce ceux qui on fourni les informations , impasse pour tous avec de lourdes conséquences possible derrière dans tout les sens du terme

Lire la suite des opinions (48)

Votre réponse
Postez un commentaire