En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Le soutien à une loi sur l?euthanasie quasi-unanime en france, selon csa
 

PARIS (Reuters) - Une très forte majorité de Français (94%) se déclarent favorables à une loi autorisant l'euthanasie dans certains cas comme une...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • JMB83
    JMB83     

    Pour vous il est inconcevable qu'une loi bien bornée laisse le choix aux personnes concernées .C'est dans ces moments là ,les religieux , que vous êtes abjects. Vous n'avez pas le respect de la différence .On se croirait au retour de l'IVG

  • #DELILEDESCANABAE#
    #DELILEDESCANABAE#     

    Quitte à passer pour un extraordinaire réac sans compassion, je dis attention aux lois radicales (Celle sur l'euthanasie en est une). Tout le monde est d'accord pour soulager la souffrance en fin de vie, mais on ne peut pas d'une simple loi évacuer tout le travail psychique que nous imposent la mort, le deuil, les pathologies qui nous tombent dessus… rarement par hasard. COMMENÇONS PAR GENERALISER L'INTERVENTION DES EQUIPES DE SOINS PALLIATIFS ET EVITONS D'EUTHANASIER LES HUMAINS COMME DE VULGAIRES ANIMAUX DE COMPAGNIE...

  • orphee13
    orphee13     

    Un peu long mais si vrai. J'ai perdu en 5 mois deux amies qui sont mortes du cancer et sans dignité et deux chiens qui eux ont eu un cancer et qui eux ont pu partir avec dignité. Comme quoi "mourir comme un chien" est parfois préférable.

  • mamie94
    mamie94     

    Cela a été la même chose pour ma maman,mais ça a duré 10 jours,mais doucement.
    C'est soulageant et plus facile à vivre.Il faut un super encadrement mais il faut une loi.

  • Mouche du coche
    Mouche du coche     

    Ma mère est décédée d'un cancer qui s'était généralisé. Pendant les deux jours d'hospitalisation qui ont précédé son décès, les médécins nous ont fait comprendre qu'ils pouvaient l'aider à partir enfin doucement, sans jamais prononcer le mot d'euthanasie. Dans le coma, elle pourrissait au sens propre du terme, dans son lit, en dégageant une odeur que je n'oublirais jamais.
    Cela s'est passé tout en douceur.
    Merci à ces médécins qui prennent des risques, en accomplissant le dernier geste d'amour que l'on puisse faire pour les gens que l'on aime.
    Quand tout est perdu à quoi bon s'acharner!
    Et quand aux dérives possibles de l'euthanasie, de toutes façons, il y aura toujours des dérives à tout et dans tous les domaines !
    Alors comme le dit Philippe, stop à l'hypocrisie.

  • *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*
    *FIAT*LUX*IN*LUGDUNUM*     

    Tu évoques un problème d'acharnement thérapeutique inapproprié... Dans ce cas ce sont des choix d'équipe médicale. On peut se demander si dans certains cas l'acharnement ne sert pas à dissimuler des expérimentations thérapeutiques qui ne sont pas dites. Là c'est un vrai scandale si ce n'est pas le choix "libre" du patient.

  • unpapa
    unpapa     

    [Contenu Modéré]

  • Toulousainmalin
    Toulousainmalin     

    Avez-vous été comme moi confronté a cette situation, qui pour un fils est ce qu'il y a de plus terrible, voir sa maman souffrir pendant des années suite a un acharnement thérapeutique, pour finir ses jours dans un " mourroir " en ne pesant que 22 kg ? Des situations comme celle-la il y en a des milliers tous les ans, et je comprends les familles. Fini de parler religion, fini de parler recherche ou miracle il ou elle va guérir. Il mettre en place une commission de 3 docteurs et avec l'accord de la famille mettre fin aux souffrances du malade. Certains vous diront: oui mais il y a la morphine, et il faut croire en la guerison !!! Non dans 99,9 % des cas cela n'arrive pas et il faut garder les pieds sur terre. La médecine a des limites et il ne faut pas pour le patient qui est a deux ou trois jours de la fin aller plus loin
    Messieurs les politiciens a quand une loi sur l'eutanasie ? allez vous encore longtemps repousser le débat ?

  • JMB83
    JMB83     

    Pas compris

  • cassou
    cassou     

    Le truc,c'est que dans notre pays une telle loi n'est certainement pas prête de voir le jour.Et pourtant,que de souffrances et de drames évités.On voit déjà Bachelot avec son éthique et ses principes de précaution dont le seul résultat est de freiner la recherche et la médecine. Là ou les autres pays foncent,nous, nous freinons des quatre fers !

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire