En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La procréation médicalement assistée divise les députés socialistes
 

PARIS (Reuters) - Vingt-sept députés socialistes s'opposent à l'amendement sur la procréation médicalement assistée (PMA) dans le cadre du texte...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • chacun sa F
    chacun sa F     

    Et bien relisez vous !!! Quelle différence pour vous entre une lesbienne qui pourrait "passer un instent du côté des hétéros" comme vous dites, pour faire un enfant et une femme dont le mari est stérile et pourrait passer "un instent du côté des fertiles". Vous !! réflechissez avant de dire n'importe quoi. Les lesbiennes ne sont pas des sous-femmes sans morale !!!! (je ne suis pas lesbienne mais je les respecte)

  • mike37
    mike37     

    la PMA sert avant tout aux femmes qui ne peuvent avoir d'enfants, malgré le désir avec leur mari d'en avoir un. là ou je ne suis pas d' accord c'est de le toléré pour les femmes lesbiennes, sous pretexte que leur pratique sexuelle ne peuvent leur permettre de procréer, alors qu' elles sont sans doute féconde.on ne peut pas desirer un enfant et être obliger de faire recours à la medecine si naturellement on peut en avoir un. la question qui se pose est qui payera la douloureuse??????? et puis n' est pas une discrimination par rapport aux couples homo masculin??????

  • chacun sa F
    chacun sa F     

    l'anonymat d'un des donneurs. Je n'ai aucun problème quand les géniteurs sont connus, que ce soit des couples homos ou hétéros qui élèvent, mais l'anonymat n'est pas un respect pour l'enfant, c'est tout.

  • LE GYNECO75
    LE GYNECO75     

    CE N'EST PAS TOUJOURS UN DONNEUR ANONYME.SALUTATIONS

  • odine
    odine     

    quel rapport , les couples hétéros n'ont aucun problème pour la procréation assistée ou l'adoption. Réfléchissez un peu avant de réagir.

  • JM32
    JM32     

    car elles se gènent pas de se faire sauter pour avoir un enfant ,soit avec le copain du copain;soit elles vont en boite et se soulève un mec qu"elles choisissent d"après des critères et c"est bien vrai ;mais là ce qu"elles veulent c"est que la compagne transformè en compagnon soit le parent lègal?ENFIN QUE DU TRAFIC QUOI ET ELLES s"y connaissent en trafic????

  • chacun sa F
    chacun sa F     

    que ça soit pour homo ou pour hétéro, c'est le donneur anonyme. On parle beaucoup de l'enfant dans ce débat, mais le premier vrai droit c'est de savoir d'où l'on vient. Idem pour l'accouchement sous X.

  • chacun sa F
    chacun sa F     

    pour une femme dont le mari est stérile ? Allez hop un petit coup avec le voisin et voilà ? Drôle de morale...

  • odine
    odine     

    lesbienne veut vraiment un gamin franchement elle n'a pas besoin d'un texte de loi, quelques instants dans le camp hétéro et basta. Combien de femmes hétéros se trouve enceinte sans jamais revoir le procréateur ??

  • cbg
    cbg     

    Et Axel Kahn...Bizarre aussi qu'on ne l'entende pas à ce sujet. Il a bien soutenu "François Hollande (qui dans son programme ) propose quant à lui de mener à son terme la suppression de toute discrimination entre les couples homos et hétérosexuels. Cette proposition crée un clivage très traditionnel dans notre pays mais apparaît soutenue par l’ensemble de la gauche et même au-delà". NOUS Y VOILA !

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire