En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Florange : les syndicats reçus à l’Elysée
 

Les syndicats de l'usine ArcelorMittal de Florange sont reçus ce lundi matin à l’Elysée par François Hollande et Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif. Ils demandent « des pistes de travail » pour le redémarrage des hauts fourneaux.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

16 opinions
  • cracoote
    cracoote     

    L'Industrie, c'est FINI ! mettez vous ça dans le crâne, (les grèves à répétition, les 35 heures, et le coût de la main d'oeuvre, et l'inflexibilité des horaires ont tué l'industrie qui est moitié moins chère dans les pays émergeants) . Mais vous pouvez toujours rêvé ! c'est gratuit !

  • bernardo 34
    bernardo 34     

    les syndicats vont vous menez a POLE EMPLOI avec la bénédiction de MONTDEBOURG aucune solidarité prenez vous a vos représentants syndicaux il font des miracles

  • romarine
    romarine     

    Je souhaite du fond du coeur qu'une solution permette de sauver tous ces emplois menacés.
    Je pense aux ouvriers, à leurs familles et surtout à leurs enfants non responsables de tout ce gachis.
    Nous devrions être tous solidaires de cette situation dramatique.

  • phlanbi12
    phlanbi12     

    ...M.Mittal transpire à grosses gouttes et tremble de tout son corps à l'idée d'entendre notre cher Hollande parler fort!!!!

  • ratamiaou
    ratamiaou     

    1°- il faut menacer Mittal...et on l'a vu faire trembler Merckel et Poutine notre chef de la gauche molle!!!!!
    2°- "François Hollande est plus fort, parce que nous, les syndicats, lui avons expliqué la réalité du terrain"....fallait l'expliquer avant la REALITE DU TERRAIN......
    Ça parait bien naïf tout ça face à la crise actuelle, qui avait bon dos, je le rappelle avant le 6 Mai2012........

  • phlanbi12
    phlanbi12     

    Comme il l'a fait avec Merckel, comme il l' a fait avec Poutine, Hollande va expliquer à M.Mittal ce qu'il doit faire, et comme dans les deux cas ......autant pisser en l'air! Efficace la type, non?

  • juan paulo
    juan paulo     

    LES SYNDICATS ONT SE QU'ils méritent - après leurs positions politique au lieu de s'occuper des rencontres avec les politiques - ils fallait gérer les commandes pour assurer un mini de production en attendant que le commerce reprenne - c'est mondiale et puis les syndicats n'ont jamais su gérer une entreprises et faire du prévisionnel savent pas calculer ou gerer - maintenant les entreprises sont mal vus , tous sait que nous aimons faire le cirque

  • lapsus
    lapsus     

    JE comprend l'angoisse de nos Lorrains. Les vieux rêves s'écroulent. Une Usine , une infrastructure ce n'est rien. C'est pour ne pas leurs avoir inlassablement répété qu'une entreprise c'est avant tout les chèques des clients que maintenant ils sont au fond tout au fond. Non des inconscients leur répètaient leurs litanies idéologiques du XiX siècle. Et maintenant que la bise pour ne pas dire la bourrasque est venue ils se trouvent fort dépourvues. Des Floranges nous en avons eux des milliers et nous en allons en avoir encore bien autres. Voici le temps venue où la France comme une personne démunie va mettre ses derniers bien au Mont de Piété. Pour nos enfants c'est la mort assurée.

  • apparté
    apparté     

    manifester de l'intérêt ,tendre l'oreille,
    sortir l'appareil de compassion,endosser le costard de l'empathie ,pour illusionner ,et faire croire .car si nos politicards en sont là,c'est parcequ'ils en on fait le choix ,en acceptant le dépouillement de l'industrie ,de gauche comme de droite .les travailleurs ,quand à eux n'ont pas eu droit au chapitre ,condamnés
    par la sacro-sainte europe ,sacrificatrice
    des Peuples ,fabricante d'agonisants chroniques
    et chômeurs à vie dans l'atelier de la pauvreté
    mondiale.

  • Armando_95
    Armando_95     

    Seulement 20% des emplois du site sont menacés, les 80% bossent sur d'autres secteurs. Qui va reprendre un site miné par ses syndicats ? Allez les socialistes..tenez donc vos promesses, vous êtes les plus forts !!!!

Lire la suite des opinions (16)

Votre réponse
Postez un commentaire