En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Laurence Parisot s'entretient avec Arnaud Montebourg à l'occasion de la conférence des ambassadeurs de François Hollande.
 

La présidente du Medef, Laurence Parisot, a exprimé ses doutes quant aux projets fiscaux du gouvernement, dont elle attend "de comprendre" quelle sera la politique.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

11 opinions
  • Rejane Vauvert
    Rejane Vauvert     

    parisot arréter de pleuré nous retraité pauvre fermé la les gros ral bol de vous vous vivé pas avec 1200 euros par mois pas de vacances loisirs rien car on nous prend le peut que nous avont le médef arrété toujours les gros plein de fric qui pleure stop !!!

  • optimiste
    optimiste     

    Herodote : je pense que vous vivez et appréciez pleinement votre slogan "le changement c'est maintenant' ! Tout le peuple français est content pour vous ! Mais à part vous nous sommes tous en colère face au choix désastreux du gouvernements ! Nous perdons nos créateurs de richesses et nos patrons ainsi que notre place au g20 à cause d'une politique qu'aucun autre pays n'accepte ! La France devient une terrible curiosité mondiale en chassant tout ceux qui pouvaient offrir un emploi aux français ! Que cela vous rende heureux et convaincu... Bravo !

  • optimiste
    optimiste     

    Herodote : je pense que vous vivez et appréciez pleinement votre slogan "le changement c'est maintenant' ! Tout le peuple français est content pour vous ! Mais à part vous nous sommes tous en colère face au choix désastreux du gouvernements ! Nous perdons nos créateurs de richesses et nos patrons ainsi que notre place au g20 à cause d'une politique qu'aucun autre pays n'accepte ! La France devient une terrible curiosité mondiale en chassant tout ceux qui pouvaient offrir un emploi aux français ! Que cela vous rende heureux et convaincu... Bravo !

  • erwan75
    erwan75     

    Ce n'est pourtant pas compliqué, même un socialiste devrait arriver à le comprendre ... quand on a un peu d'argent, on peut soit le placer et toucher des intérêt, soit investir dans des actions (on devient ainsi "actionnaire", sic) et on touche des dividendes ... je ne connais personne qui accepte de prendre le risque de risquer ses économies en pure perte, quel que soit le montant de ces "économies" ... :)

  • TOUTSAUFLUI
    TOUTSAUFLUI     

    herodote
    vous ne devez pas cracher aussi dessus quand vos dividentes tombent

  • herodote
    herodote     

    Vive l'esclavage , vive le libéralisme vive Milton Friedman !!! c'est le truc le plus absurde et idiot que j'ai pu lire dans ce forum ! même Jarry est bluffé

  • erwan75
    erwan75     

    herodote,

    Vous mélangez tout, les sociétés sont des entreprise industrielles et/ou commerciales qui rendent des comptes à des actionnaires (et à personne d'autre) ... Les problèmes sociaux et sociétaux sont de la responsabilité du gouvernement qui rend des comptes au peuple ... c'est à lui de les régler !

    Les aides dont vous parlez ne sont pas destinées à aider les entreprises mais à inciter/préserver les emplois. Par ces aides le gouvernement ne fait que se décharger de ses responsabilités dans le domaine de l'emploi sur les entreprises ...

    Quant à ce que vous appelez "chantage à l'emploi et aux délocalisations", l'entreprise n'a aucune obligation sociales (autres que légales et morales), sa seule préoccupation est la survie de l'entreprise : lorsque les contrats sont là elle embauche quand ils ne le sont plus elle doit pouvoir licencier, et quand les coûts de production deviennent prohibitifs dans un pays, elles partent. Et quand une entreprise ne fait pas ce qui est dans l'intérêt de l'entreprise, ses dirigeants sont virés par les actionnaires et peuvent même être poursuivis en justice pour mauvaise gestion en cas de faillite ...

    Cela s'appelle l'économie de marché et jusqu'à preuve du contraire, toutes les autres économie essayée ont échoué et même les socialo-communistes comme la Chine ou la Russie s'y sont mis ...

  • herodote
    herodote     

    votre commentaire est aussi nul que votre orthographe

  • herodote
    herodote     

    Nous sommes dans une société ou tout le monde a un rôle. Les entreprises ont bénéficié d'aides de toutes sortes ( installation, bas salaires, exportation,etc....)Toutes ces aides sont issues de l'impôt et l'impôt c'est nous tous y compris les entreprises . Pour recevoir il faut aussi donner voilà ce que l'on devrait entendre de la part d'une personne responsable Madame Parisot . Au lieu de cela on entend chantage à l'emploi,menace de déloc, apologie des paradis fiscaux ou de pays ou règne la dérégulation ce discours n'est plus audible .

  • StephaneD
    StephaneD     

    je propose que l'on fasse la gréve de l’impôt jusqu’à ce que Hollande et son gouvernement démissionnent
    Ce serait un geste patriote.
    Sauvons la France vue que leur gouvernant veulent la couler.

Lire la suite des opinions (11)

Votre réponse
Postez un commentaire