En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso.
 

La secrétaire d'Etat à l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso a démenti lundi toute intention de supprimer les Aides personnalisées au logement (APL) pour les étudiants non boursiers.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • 1PourAvis
    1PourAvis     

    ....La situation est si grave que quelques exemples glanés ces derniers mois suffisent pour prendre la mesure du désastre de la poursuite de la LRU - loi relative aux libertés et responsabilités des universités - par le gouvernement Ayrault.

  • Brice Foucher
    Brice Foucher     

    Je veux bien vous faire confiance Madame, mais avouez que l'affaire n'est pas gagnée. Comment peut on vous croire ? Après tous ces mensonges que vous et vos acolytes du PS et consorts, vous nous servez, comme on sert la soupe au Secours Populaire ou au Restots du Cœur.... Alors permettez moi de vous dire que je me rappellerai à votre bon souvenir en vous renvoyant à vos propos d' aujourd' hui si jamais vous ne tenez pas vos engagements... Je ne peut vous menacer de donner mon vote à un autre parti, car c'est déjà fait, mais je saurais dénoncer chacun de vos mensonges à vous et à vos collègues nantis .... Brice FOUCHER au FN

  • Breizhman
    Breizhman     

    Sapin était moins affirmatif sur le sujet cet aprem, ça sent le couac

  • JOSENTET
    JOSENTET     

    Sans vouloir pousser aux mesures "pénalisant encore la classe moyenne" je serais quand même pour que l'APL étudiante tienne compte des revenus. Certes le logement est souvent un problème et certains propriétaires abusent de la situation. Mais tous les étudiants (et surtout leurs parents) ne sont pas nécessiteux. La preuve que le système, y compris par ce biais est tordu: les enfants des familles les moins aisés sont de moins en moins nombreux à pouvoir accéder aux études supérieures même s'ils sont brillants. A l'opposé combien d'autres encombrent les facultés tout en profitant des avantages d'être étudiant plus ou moins fictif (suffit de "pointer" au minimum sans pour autant avoir vraiment envie d'étudier).

  • quidambof
    quidambof     

    tout pour les mêmes si par hasard, je dis bien par hasard vous êtes boursiers (je connais des enfants de commerçants dont la gd mère est propriétaire des lieus, dont les parents sont déclarés comme salariés avec petit salaire, mais qui vivent dans une grosse maison près d'une forêt en banlieue huppée, qui ont grosses voiture, les enfants en ont une aussi, qui partent en vacances à l'hotel) je disais donc que ces deux enfants jumeaux sont venus chez moi pour faire leur demande d'inscription en IUT comme mon fils qui ont déclaré ds revenus dérisoires par rapport à leur train de vie, ces derniers ont eu droit aux bourses nationales, qui ont payés 50 e d'inscription pendant que moi j'alignais en tout 2000 e inscription, assurance qui par ricochet ont eu les bourses municipales, transports gratuit, logement gratuit, APL ET CES BOURSES LEUR SERVAIT A S ACHETER DES APPAREILS DE MUSIQUE , guitares, ampli etc............VOUS TROUVEZ CA JUSTE MOI NON j'ai travaillé toute ma vie en faisant études, cantines pour payer à mes trois enfants les études auxquelles ils avaient droit sans avoir touché" le moindre centimes de personne ALORS LA JUSTICE EXCUSEZ MOI MAIS JE NE CROIS PAS !!!!!!!!!!!REVOYEZ VOS COPIES MESSIEURS ET DAMES LES POLITIQUES TOUT NE DOIT PAS ETRE POUR LES MEMES OU TOUT AU MOINS FAITES DES CONTROLES ACCRUS POUR CE GENRE DE FAIT QUI JE NE CROIS SOIT ISOLE

  • tmjrc2011
    tmjrc2011     

    mais ètant donné que le chomage des jeunes est èlevé, on dira qu''il faut mieux en voir à l'université que à l'ANPE. Sinon comme en Italie et en Angleterre, l'argent freine l'èvolution des classes sociales, et la fourberie reste alors la seule solution pour devenir quelqu'un, car sans diplome c'est plus où moins impossible, mème en bossant. Sur le plan de cette aide, il faut reconnaitre que l'Etat s'y retrouve car il vaut mieux aider des ètudiant que payer des jeunes sans qualification, qui il faut l'admettre les stages et autres programmes de la seconde chance c'est une cata. Combien de gens cherchant à se former, sont dècus du contenu des formations. Quand à certaines université qui rendent des rapports sans prèciser que leur ètudiant ne travaillent pas dans leur spècialité, voir mème se retrouve chez macDo quià le mèrite d'offrir des emplois à des diplomés. Il ya de l'argent au parlement qui pourrait servir à soutenir aussi le budget du gouvernement. Mais c'est tabbo de demander à nos élus qui votent sans conviction, de faire aussi des sacrifices....

  • colmar68
    colmar68     

    Ça n'engage que moi mais en général quand un membre du gouvernement dément une annonce de ce genre, elle est mise en application peu après !

  • nomad90
    nomad90     

    On a de toutes façons le choix entre les APLs ou la demi-part fiscale pour le foyer de rattachement... (papa/maman)

  • 7auPoint
    7auPoint     

    Ah ! voila les démentis ! tout à l' heure je commentais : " Le gouvernement va-t-il tailler dans les APL? si on se pose cette question , c' est pour tester les réactions des gogos français (qui parait il approuvent et chérissent leur petit " Manuel- Iznogoud" il n' y a pas de raison que les veaux protestent d' autant que si on supprimait les APL se serait la faute à : " une des propositions de la Cour des comptes,et surement pas à "Valls-le-combattant "(de la dernière heure ) " ....et puis Iflop et BVA pourraient très bien sortir un sondage favorable à cette mesure (surtout si on leur met le prix ?) .........Bref leur test a fait ...........i.....flop!

Votre réponse
Postez un commentaire