En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le texte prévoit un droit à la sédation "profonde et continue".
 

L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté mercredi la proposition de loi accordant de nouveaux droits aux personnes en fin de vie. 

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • JeanTube
    JeanTube      

    La demande de sédation par le patient se fait au début des douleurs ? Quand la douleur n est plus supportable ? Avant les douleurs ? La douleur est un ressenti qui évolue avec l état mental. Une personne en fin de vie n est logiquement pas capable de prendre cette décision. ça doit être un peu perturbant de souffrir, non? Étant malade la décision prise par le patient pourrait être faussée ?

  • TrahiparleFN
    TrahiparleFN     

    Une excellente décision.

Votre réponse
Postez un commentaire