En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Fabienne Keller, Jean-Pierre Raffarin et Jean-François Copé, aujourd'hui soutiens d'Alain Juppé, en meeting commun avec François Fillon, ici le 5 mars 2014 à Strasbourg.
 

INFOGRAPHIE - Alain Juppé et François Fillon rassemblent chacun deux droites bien différentes. Cette ligne de fracture se ressent aussi bien dans leurs programmes que dans leurs soutiens respectifs.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    Ils cherchent tous un job ...

    Il devraient attendre dimanche soir !

  • beaudolo
    beaudolo     

    "l'une conservatrice, très libérale, l’autre progressiste, plus au centre".Emeline Gaube, pourquoi faites-vous cette association de mots, pour vous au plus on est à gauche au plus on est progressiste? Mais alors Hollande et les socialistes sont de grands progressistes, ils ont parfaitement compris le monde dans lequel nous évoluons? mais alors pourquoi ont-ils fait une faillite totale? Donc pour conclure les gens de droite sont de vieux réactionnaires conservateurs et ceux de gauche de jeunes intellectuels progressistes, c'est sans doute pour cela que nos artistes, illettrés et bobos pour la plupart, se disent de gauche sans savoir ce que cela veut-dire!

Votre réponse
Postez un commentaire