En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
François fillon n'exclut pas de nouveaux ajustements budgétaires en 2012
 

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre François Fillon n'a pas exclu mardi soir d'autres mesures d'austérité si la situation l'imposait mais en...

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

25 opinions
  • choupi 65
    choupi 65     

    il n'avait pas besoin de faire des credits ...et le train de vie ça s'adapte ...!le chômage ne doit etre qu'une aide de survie ...ne pas en abuser ...!

  • heumheum
    heumheum     

    Les difficultés particulières liées à l’abandon de l’euro par un des pays de l’UEM tiennent au maintien de l’euro comme unité monétaire des autres pays de l’Union Economique et Monétaire. La nouvelle monnaie du pays qui quitterait l’UEM aurait à coexister ensuite avec son ancienne unité monétaire, l’euro, qui resterait celle des autres pays de la zone. Il ne s’imposerait donc pas mécaniquement que toutes les dettes émises en euros préalablement au retrait soient converties dans la nouvelle monnaie nationale. Ce problème serait particulièrement critique dans un contexte de dépréciation de la nouvelle monnaie nationale par rapport à son taux de conversion initial en euros..............Dans l’hypothèse où un Etat quittait la zone euro, ce n’est que sous certaines conditions que certaines dettes en euros émises par des institutions publiques ou privées de cet Etat avant la date de retrait, ou certains paiements en euros découlant de contrats conclus avant cette date, pourraient être convertis automatiquement en nouvelle monnaie nationale au taux de conversion initial.

    De manière générale ce sont les dettes et contrats pour lesquels il entrait dans l’intention des parties de se référer à la « lex monetae » du pays qui se retire. De toute manière, dans l’hypothèse où le retrait serait unilatéral, et donc illégal par rapport au traité, les juridictions étrangères au pays qui quitterait la zone euro refuseraient vraisemblablement le droit de convertir ces types de dettes et contrats en nouvelle monnaie nationale, dans des litiges où elles auraient à intervenir.

    EN RESUME ON NE QUITTE L EUROS QUE QUAND ON EST DANS LE VERT PAS AVANT........C EST PLUS SIMPLE

  • emen
    emen     

    Beaucoup trop de mensonges, hélas plus personne ne va vous croire, trop d'à peu près, trop de mesurettes, et ce seront toujours les mêmes qui trinqueront.
    Commencez par faire un réajustement des salaires des sénateurs, députés et membres de votre gouvernement, meême si ça ne représente qu'une goutte d'eau, ça empéchea toujoures le vase de déborder.

  • CNR
    CNR     

    www.u-p-r.fr

  • niorab
    niorab     

    oui, bien vrai ça !

  • nollif
    nollif     

    Et lui il va ajuster son gros salaire sur celui du peuple qui trime ?
    beaucoup de fric pour eux et beaucoup d'avantages ...mais pas grand-chose pour le peuple !
    et leur procédé c'est de nous stresser nous traumatiser etc...
    ils oublient qu'ils ne sont pas nos patrons mais nos représentants!

  • EBAINETTE
    EBAINETTE     

    des économies : commençons par nos élus : députés et sénateurs (ces derniers devraient être élus démocratiquement) qui devraient être un par département, soit 101 députés et 101 sénateurs et payer raisonnablement (moins de 10000 €uros) et non 300 et des "brouettes"
    Bises
    Ebainette

  • ©abriolet73
    ©abriolet73     

    Il ne va pas leur resté assez de temps pour mettre les menaces à éxecution. En 2012 du balai, oust, dehors. Les agences de notations hors la loi comme le propose A. De Montebourg. Elles n'nt pas été capable de voir le désastre arrivé.

  • BLUFF
    BLUFF     

    1) il n y aura pas d autres plan de rigueur..= les agences de notation qui font aussi de la politique et disent déjà que la France peut perdre le Triple A ...ce qui nécéssiterait un 3 eme plan de rigueur ...VONT se régaler et dégrader la France donc FF a tout faux !!! CIAO
    2) Pas + de 5 % d augmentation du Gaz....donc si cest 7 ou 8 % ...Il démissionne ?
    Cela prouve qu il est totalement en dehors du débat et ses analyses sont fausses ! CIAO

  • Odeur
    Odeur     

    le père NOEL Fillon a oublié de mettre la barbe blanche pour croire a tous ses mensonges l'avantage en FRANCE on ne baisse pas les salaires AAA EEE OOO mais ça ne fait pas rire toute cette mise en scene bien préparée par tous ces pantins de la politique

Lire la suite des opinions (25)

Votre réponse
Postez un commentaire