En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Hervé Gattegno
 

Sans surprise, la campagne pour la présidence de l’UMP se termine donc par un duel entre François Fillon et Jean-François Copé, les seuls à avoir obtenu les 8000 parrainages nécessaires. Pourquoi cela ?

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • friscoI
    friscoI     

    Il n'ont pas encore compris et mesuré l'ampleur de la défaite : 119 sièges perdus pour l' UMP, les Régions , le Sénat et surtout que le "label " SARKO ne fait plus vendre !........

  • ©laudius
    ©laudius     

    Deux machines à perdre. Fillion, nul, innexistant pendant cinq ans aucun carisme, pas de caractére, un mou quoi. Coppé, carriériste mal vu de tout bord. Ils sont mal barrés si l'on amet avec Mme NKMet mme Morano. De grandes nostalgiques du sakosisme.

  • BJP34
    BJP34     

    J'hésitais à reprendre une adhésion à l'UMP.
    Vu le spectacle offert que crois qu'il est urgent d'attendre.
    En effet si Fillon doit être élu alors c'est reconnaître que ce dernier n'est en aucun cas responsable des récentes défaites électorales Or Fillon n'était il pas 1er ministre ces 5 dernières années ?

  • CHAGA
    CHAGA     

    Oui, mais entre JF Borloo qui crée l'UDI, et le FN de M. Le Pen, si la guerre interne est trop forte entre les deux ailes que représentent F Fillon et F Coppé, l'UMP risque un éclatement qui pourrait aussi nuire à une retour de N Sarkozy. Un Scénario qui n'a peut être pas été prévu par celui qui tire les ficelles en coulisse...

Votre réponse
Postez un commentaire