En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Laurent Fabius, interviewé par Alain Marschall et Olivier Truchot, a pris position concernant Chantal Sébire, en se prononçant pour une évolution de la loi.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • lassa
    lassa     

    Ce que propose Fabius est ,au vu de l'état actuel de notre société, raisonnable. Mais pourquoi la personne qui souffre ne serait-elle pas celle qui décide de sa vie. La famille a-t-elle le droit de s'opposer à sa volonté? Seule l'éventualité d'une possible guérison me semble permettre de" faire attendre".

Votre réponse
Postez un commentaire