En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Lundi matin, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius s'est déclaré "inquiet" sur le sort de Philippe Verdon (photo d'illustration).
 

Le ministre des Affaires étrangères a indiqué lundi son "inquiétude" sur le sort de l'otage français, mais se refuse de "confirmer" sa mort.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • HHIAN
    HHIAN     

    Il confirme qu'il ne sait rien.... Normal, c'est un socialiste.

  • MINOS
    MINOS     

    exactement !

  • prob5763
    prob5763     

    Pourquoi les otages exécutés par les "terroristes" ne bénéficieraient-ils pas de la mention "MORT POUR ISRAEL"? Parce ce que tout ce terrorisme arabe qui endeuille le monde entier est forcement lié à Israël et à ses provocations. Ne me dites pas que je fais des amalgames fautifs car vous savez bien que j'ai raison. Sans Israël pas de terrorisme, mais seulement du grand banditisme qui serait vite jugulé par tous les états, même les plus islamistes.

Votre réponse
Postez un commentaire