En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Européennes: le scrutin a commencé en France avec Saint-Pierre-et-Miquelon

Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    D'ailleurs même Lepen devient réfractaire à sortir de l'Europe. Elle ne sait plus sur quel pied danser pour ratisser au plus large. En admettant qu'elle arrive un jour au pouvoir, bien malin qui sait ce qu'elle en fera.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Si vous ne vouliez pas d'un âne à la présidence qui fait n'importe quoi vous n'aviez qu'à pas "éliminer Sarkozy" (dans un choix à 2 options il me semble qu'éliminer l'un revient à favoriser l'autre, mais c'est une logique qui n'est visiblement pas à la portée de tout le monde). Et si vous vouliez une France plus forte il fallait voter oui au traité constitutionnel.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    On a jamais compris ce qu'ils y foutaient d'ailleurs.

  • Colibrick
    Colibrick     

    17/2-3 Rappeler le caractère nécessaire et suffisant de la dissuasion nucléaire. Notamment face aux États-Unis qui militent pour la limitation de l’arme nucléaire… chez les autres.
    17/2-4 Réaffirmer le lien armée-nation. Cela passe par une politique de défense menée au service des intérêts français qui contrebalance le pouvoir hégémonique de la puissance du moment :
    La défense nationale touche à la part la plus fondamentale de la souveraineté nationale. L’armée française, c’est d’abord la protection de la République française. Les maux dont souffrent actuellement nos armées et le désintérêt qu’elles inspirent aux citoyens dérivent largement de l’abandon de ce rôle essentiel, à mesure de leur engagement dans des conflits qui ne servent pas nos intérêts, sous des bannières différentes de celle de la France, et dont le contrôle stratégique nous échappe.
    Cette schizophrénie est identique à celle dont souffre l’ensemble de la fonction publique d’État, détournée du service de la nation.
    La réaffirmation du lien armée-nation passe par une politique de défense menée au service des intérêts français, lesquels doivent être assez ambitieux et généreux pour renouer avec le rôle global qui a toujours été historiquement le nôtre : celle d’une puissance d’équilibre qui contrebalance la puissance hégémonique dominante.
    - L’UPR est la meilleure alternative. Plus que la sortie de l'UE, l'UPR propose un véritable programme de libération de la France.

  • NaOH
    NaOH     

    L' Europe sans les Anglais , ça irait nettement mieux .

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    En Angleterre le municipales de jeudi dernier ! ont été remporté par Nigel farage !! super non !!

  • Normandie
    Normandie     

    Avec l'Union Européenne et Merk-ollande les habitants de Saint-Pierre et Miquelon ne reçoivent plus l'émission" Les français parlent aux français" mais "Les allemands parlent et dictent la politique française" ! La France doit être un pays libre et souverain, l'Union Européenne incarne tout le contraire ! Vive la France, vive la république !

  • alpha33
    alpha33     

    Ils doivent se sentir très européens là bas

Votre réponse
Postez un commentaire