En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La frontière entre la France et l'Espagne, tous deux membres de l'espace Schengen. L'UMP n'exclut pas de suspendre la participation de la France aux accords de Schengen, faute de "progrès sérieux" en matière d'immigration (Photo d'illustration)
 

Dans son programme pour les élections européennes, présenté ce jeudi, l'UMP affirme vouloir une Europe "à géométrie variable" et n'exclut pas une suspension de la participation de la France aux accords de Schengen.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • Flag
    Flag     

    La coupe est pleine.

  • Flag
    Flag     

    C'est tellement évident qu'on se demande pourquoi ce n'a pas encore été fait.

  • cabochard71
    cabochard71     

    tien un UMP qui serait patriote! la FRANCE ils savent ce que c'est j'hallucine peut être veut il rejoindre le front national dommage les Français préfèrent l'original

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Oui peut-être en effet, mais j'ai toujours espoir que les droites puissent un jour s'entendre sur un projet commun le bien de la France et des Français. J'y crois ! Donc je souligne le discours. Mais je ne suis pas dupe pour autant :) Certains il faut qu'ils soient au pied du mur pour agir enfin. Le 25 mai par exemple :)

  • Ansaldo
    Ansaldo     

    Ha enfin peut-être que ce virage à droite solidaire avec les patriotes de la droite de la droite fera changer les choses....

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    Je l'ai tellement retourné ! qu'il craque de tous cotés !

  • Pasquinel
    Pasquinel     

    A la prochaine élection ! je retourne mon pantalon !!!

  • surt
    surt     

    « Nous voulons que Schengen vive, et pour que Schengen vive, Schengen doit être réformé ». Nicolas Sarkozy... le retour.

Votre réponse
Postez un commentaire