En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • mana
    mana     

    Mais monsieur Chauprade n'a rien de controversé c'est un homme libre qui a payé cher le prix de cette liberté de part son exclusion de l'Ecole de Guerre, mais aussi dans ses choix professionnels (chef d'entreprise et non pas fonctionnaire). Il s'est imposé comme un décideur. N'oublions pas non plus la légitimité qu'il a acquise dans son domaine, son ouvrage "Géopolitique, constantes et changements dans l'histoire" a trois éditions successives, 30 000 exemplaires et il est cité dans certaines bibliographies de concours d'administration de classes préparatoires.

    Il a donc préféré sacrifier sa position sociale au nom de sa liberté mais aussi pour s'engager au Front National et tenter le relèvement de la France.

  • boris2749
    boris2749     

    Poste hrs sujet : L’Europe ne m’a jamais fait déplacer vers les urnes. Cette fois sera différente en raison d’un règlement que la Commission Agriculture du Parlement Européen va prendre. Il nous sera INTERDIT de jardiner. Interdit de jardiner en semant ou plantant des produits bio ou ne provenant pas des semenciers. Il va bientôt être interdit de faire pousser et de cultiver autre chose que les semences de MONSANTO et autres empoisonneurs. L’Europe nous supprime notre liberté de choix et s’en remet aux sociétés privées pour assurer l’alimentation des peuples européens et les gouvernements des Etats européens sont muets.
    La législation européenne sur le commerce des semences prévoit une réforme écrite par et pour l’industrie semencière.

    La commission Européenne est censée représenter l’intérêt général. Les commissaires qui siègent à la commission Européenne ne sont pas élus et échappent ainsi au contrôle démocratique par les peuples Européen et du fait s'occupent peux ou pas du tout l’intérêt général mais plutôt celui des multinationales ! Ils sont sous influence directe des 15.000 lobbyistes qui siègent à Bruxelles. Les lobbyistes sont les représentants des multinationales qui façonnent grâce à leur pouvoir financier notre législation européenne ignorent l’intérêt général !
    L’Europe trahie les peuples en n’autorisant que les cultures d’origine OGM.

  • M  I  N    O   S
    M I N O S     

    oui

  • M  I  N    O   S
    M I N O S     

    oui

  • hhkire
    hhkire     

    du déjà vue non!

Votre réponse
Postez un commentaire