En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Policier en faction à Colmar le 21 novembre.
 

La Constitution de 1958 prévoit bien un état de siège, mais pas un état d'urgence. L'exécutif actuel voudrait l'y inscrire, mais sans fixer par avance de durée maximum.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Baillonné
    Baillonné     

    On rigole mais ça ressemble quand même à un coup d'état cette histoire la, non ? Que font les citoyens ? Que fait le peuple ??

  • spirou
    spirou     

    Hollande a intérêt a pousser l'état d'urgence jusqu'en 2017 . Le bricolage en lousdé (avant les fêtes) me semblent des méthodes douteuses a la limite de la démocratie . Les citoyens doivent a leur tour mettre "Moi président" sous haute surveillance

  • Wallyan
    Wallyan     

    C'est une très bonne idée, mais 6 mois maximum me semble vraiment très insuffisant pour un bon nettoyage.
    Beaucoup de mal a été fait à la France et aux Français, dorénavant il ne faut plus faire semblant.

  • Adret
    Adret     

    On ne fait rien pendant 3 ans, on insulte ceux qui soulignent l'urgence, on laisse bien la situation devenir tragique, puis pendant les élections on décrète l'état d'urgence qui prive opportunément les Français de leurs droits et libertés.

    deuxc
    deuxc      (réponse à Adret)

    Tout le monde n'est pas privé de liberté: les prières de rue ne font l'objet d'aucun contrôle; bien au contraire, elles sont protégées...

  • Endnw
    Endnw     

    Et la loi sur le renseignement ca devait pas éviter tout ca? Ah suis je bête , la menace vient de pays extérieurs qui ne sont pas inquiétés vu qu'on leur vend toujours des Airbus et des rafales ! Et des biens immobiliers en france

Votre réponse
Postez un commentaire