En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Georges Tron à Draveil, le 29 mars 2015
 

Georges Tron a décidé de briguer la tête du département de l'Essonne face au candidat officiel de l'UMP, un proche de Nicolas Dupont-Aignan.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • iamagic
    iamagic     

    Ce qui prouve bien que c'est la réussite personnelle qui compte plus que celle de la France!

  • tintin
    tintin     

    S'il est élu à la Présidence, il trouvera bien, parmi les secrétaires, quelques volontaires pour se faire masser les pieds.

  • quidambofe
    quidambofe     

    il ne manque pas d'air air ce t

  • adour64
    adour64     

    Si Tron est pressé d'annoncer sa candidature, c'est parce que les élus ne veulent pas Tron comme Président, et celui ci veut créer une mobilisation chez ses partisans.

  • lesemian
    lesemian     

    Nicolas va t-il exiger le respect de sa doctrine , la "Ni-Ni de Nico" et demander aux Z'élus essoniens de ne voter Ni pour le Président Officiel UMP Tron Ni pour le candidat officiel UMP Durovray ?
    Oui à la Doctrine "Ni-Ni de Nico" ....

Votre réponse
Postez un commentaire