En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
La France figurerait parmi les "38 cibles" surveillées par l'Agence nationale de sécurité (NSA) américaine
 

Alors que la polémique autour des allégations d'espionnage de l'UE par les États-Unis prend de l'ampleur, les réactions des personnalités politiques françaises s'avèrent inégales.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

23 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Et vous vous êtes à côté de la plaque. Tous les pays digne de ce nom ont des services d'espionnage/contre-espionnage. Tout le monde espionne tout le monde. Ne serait-ce que pour s'assurer de la réalité des alliances. Alors quand on vient nous expliquer que les USA espionnent et que c'est mal, ma première des réaction c'est "ah parce qu'ils nous prennent pour des débiles qui ne s'en doutaient pas déjà". Ma seconde réaction c'est "et bien ils n'ont pas tort".

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "Prenons garde de ne pas fragiliser des relations de confiance sur la base d'informations de presse non confirmées, alors qu'une enquête semble toujours en cours" -> heureusement qu'il y en a qui relèvent le niveau ...

  • DirDir le banni
    DirDir le banni     

    Je ne sais pas où il va. Par contre le nombre de personnes le sachant est important mais ils ne sont pas d'accord entre eux!

  • Chalut tous le monde
    Chalut tous le monde     

    C'est pas d'aujourd'hui, et même Frédéric Lefebvre en bon sarkozyste atlantiste semble décidé à s'allonger. Quant à Lepen pour qui nous prend elle avec ses propos critiques envers les usa, elle qui il y a quelques mois allait lecher les bottes de l'ambassadeur israelien à New York, et se battre pour se faire photographier avec des républicains pro kukluxklan

  • 1351917
    1351917     

    Pourquoi les médias ne parlent pas de ce qui est en train de se passer avec Thomas Fabius???? c'est scandaleux !!

  • Vally
    Vally     

    Peut-être sommes-nous trop tolérants nous la majorité silencieuse
    Il faut reconnaitre cependant que nous n'avons pas les journalistes de notre côté !

  • infox
    infox     

    Ils se croient tout permis ...
    Espionnage: une pratique "normale" pour les USA (Kerry)
    Les Etats-Unis ne voient rien d'anormal dans la collecte d'informations sur d'autres pays, a fait savoir le secrétaire d'Etat américain John Kerry en réponse aux déclarations indignées de l'Union européenne concernant les écoutes pratiquées par Washington dans les missions diplomatiques de l'UE, a annoncé l'agence Reuters.
     
    "La recherche d'informations sur d'autres pays n'est pas inhabituelle", a estimé lundi M. Kerry lors d'une conférence de presse au Brunei. Il répondait ainsi à la préoccupation exprimée par la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton au sujet de l'espionnage électronique dirigé contre l'Union européenne.
     
    Le secrétaire d'Etat américain a dans le même temps refusé de commenter les révélations d'Edward Snowden au motif que ces dernières avaient été publiées au moment où il effectuait une visite à l'étranger. 
     
    Le quotidien britannique Guardian a publié un document secret fourni par l'ex-consultant de la National Security Agency (NSA) Edward Snowden. Ce document daté de septembre 2010 contient la liste de 38 ambassades et missions diplomatiques décrites comme des "cibles" de la cybersurveillance américaine.
     
    Parmi ces dernières figurent les représentations de l'UE, de la France, de l'Italie, de la Grèce, du Japon, du Mexique, de la Corée du sud, de l'Inde et de la Turquie.
     
    M. Snowden est recherché aux Etats-Unis pour avoir révélé l'existence d'une décision judiciaire autorisant les services secrets américains à contrôler les communications téléphoniques assurées par l'opérateur Verizon. Il a en outre divulgué des informations sur le programme de surveillance électronique PRISM permettant à la NSA de recueillir les données personnelles d'utilisateurs d'Internet.
     
    Washington estime que ces fuites ont causé un énorme préjudice à la sécurité nationale des Etats-Unis.
     
    M. Snowden, dont les autorités américaines ont invalidé le passeport, se trouve actuellement dans la zone de transit de l'aéroport de Sheremetyevo.

    http://fr.ria.ru/world/20130701/198667620.html

  • infox
    infox     

    Que l'Europe & la France mettent des boites noire à la Maison Blanche, au Pentagone et à la FED ... là on va bien rigoler !!!!

  • paroledecitoyen
    paroledecitoyen     

    Incroyable : alors que Le Parisien a publié ce weekend une enquête sur les étranges mouvements d'argent du fils de Laurent Fabius, Thomas Fabius, aucun grand média n'a évoqué l'affaire qui semble pourtant encore plus gênante que l'affaire Cahuzac pour le pouvoir en place, entre soupçons de blanchiment d'argent et d'exil fiscal. Mais cette fois, les socialistes ont réussi à museler leurs camarades journalistes. (Info du 26 juin 2013...)
    Et, depuis, on n'en entend plus parler !!!

  • Justin Case
    Justin Case     

    Je rappelle à toute la classe politique qui semble tomber des nues et nous rejoue son sempiternel numéro de vierge effarouchée que même le petit peuple qui prend la peine de s'informer sait depuis un petit moment déjà que ce genre de pratique n'est pas récent. Déjà lors du sommet du G8 de Londres en 2009, toutes les délégations présentes avaient été espionnées (mails et appels téléphoniques) par les agences américaines de renseignement. Par ailleurs arrêtons de faire semblant d'être surpris et indignés, car nous avons nous même notre petit programme d'espionnage des communications électroniques appelé Frenchelon (en hommage à Echelon, le fameux programme américain). De plus nous ne sommes pas les dernier à participer, ni à fournir du matériel d'espionnage pour épier les populations puisque lors du printemps arabe, la société Amesys, filiale du groupe français Bull S.A. a notamment vendu du matériel d'écoute à la Libye, pour permettre à Khadafi d'espionner, d'emprisonner, de torturer et d'éliminer un certain nombre de ses opposants, aujourd'hui au pouvoir. Alors arrêtons deux secondes l'hypocrisie et la morale et sortons une bonne fois pour toute de cette ridicule posture de Bisonours qui semble toujours débarquer de son monde idéal. Vraiment, si nos politiques n"étaient pas au courant, qu'on les traine devant les tribunaux pour incompétence en bande organisée. Et qu'on les surveille un peu mieux...

Lire la suite des opinions (23)

Votre réponse
Postez un commentaire