En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
éric besson exclut un moratoire sur les réacteurs epr
 

La France ne remettra pas en cause la construction de nouveaux réacteurs nucléaires de type EPR malgré la décision allemande d'abandonner cette source d'énergie d'ici une décennie, dit le ministre de l'Industrie Eric Besson.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Nemo me impune lacessit
    Nemo me impune lacessit     

    Dans quelques mois M. Besson est licencié.Il s'agite pour rien.

  • Anti.Pas tout
    Anti.Pas tout     

    il est drôle de lire encore des pro nucléaire !! 25 ans après Thernobyl ici dans la drome on trouve encore des trace dans les champignon... on devrait vite savoir les conséquence de Fukushima sur l'environnement chez nous... en tout cas ce que l'on sait déjà c'est l’ampleur de la catastrophe au japon ! on connait aussi la catastrophe écologique au niger sur les mines d’exécrations d'uranium ! mais ça doit pas trop inquiéter les "intégriste pro nucléaire" ! c'est vrai c'est pas devant leur porte ! qu'est ce qui en ont à foutre des noir qui crève irradié à 30 ans pour qu'on ai notre petit monde éclairé !! il y a 10 ans tout le monde se foutait des gaz à effet de serre et aujourd'hui on crache sur l’Allemagne qui s'engage dans la recherche et le développement des énergies propres !! bien sur qu'ils vont polluer un peu pendant la transition, mais je pense que rien n'égalera la radioactivité au japon en ukraine au usa (3 incident majeur : voir les conséquences encore aujourd'hui) au niger et autres site d'extractions... triste de lire des comme comme celui de Kasi... encore un qui se moque de se qui se passe ailleurs que chez lui ! pitoyable !!

  • fil2t
    fil2t     

    Devinez pourquoi !

  • fil2t
    fil2t     

    Quand tu auras un Thernobyl ou un Fukushima qui te pètera à côté, ou un un peu loin, tu n'auras peut-être plus l'occasion de réfléchir. Mais on peut aussi t'envoyer comme "liquidateur" à Fukushima...
    Besson a sa commune (il en est maire) bien servi par le pognon du nucléaire...
    Comment voulez-vous qu'il veuille se défaire du nucléaire ! ...

  • kasi
    kasi     

    si merckel surf sur la peur de fukushima,il ne faut surtout en faire autant et céder aux rabachage des intégristes écologistes car on ne gouverne pas avec son coeur mais plutot avec sa tete!

  • duss1
    duss1     

    facile d'accuser une bacterie!
    plus serieusement, les "effets" nuisibles pour l'environnement sont à mettre à la charge du nucleaire plutot que n'importe quelle autre energie!
    puis que dire de la pression des diktats industriels?... qui polluent la planete et nos tetes.
    enfin, lorsque on croit au rechauffement "antropique" du climat; pas etonnant qu'on prenne le parti d'une energie que l'on decrit comme propre, du moins; propre de CO2...
    seulement voila: il faut avoir la curiosite ET l'energie de se renseigner sur les conscequences sanitaires de tchernobyl. entre autre...
    ou bien encore sur l'accord conclu en 1959 entre l'OMS et l'AIEA.
    Cet accord limite l'OMS dans l'information des populations sur les conséquences
    d'accidents comme celui de Tchernobyl, s'il n'y a pas "l'accord préalable du lobby
    nucléaire".
    Les scientifiques qui enfreignent cette règle ont leur carrière compromise. Ils
    risquent la prison.
    Même en l'an 2000, la désinformation n'a pas encore cédé le pas. A ce sujet il est utile de lire un rapport technique publié dans le cadre de
    l'OMS en 1958 (1). Ce rapport compte un chapitre consacré à "la politique à suivre
    en cas d'accident " qui s'achève par ce souhait:
    "Cependant, du point de vue de la santé mentale, la solution la plus satisfaisante
    pour l'avenir des utilisations pacifiques de l'énergie atomique serait de voir monter
    une nouvelle génération qui aurait appris à s'accomoder de l'ignorance et de
    l'incertitude..."
    Cette apologie de l'ignorance reflète un mépris des populations, contraire à l'esprit
    et à la lettre de la Constitution de l'OMS. Ce paragraphe a été lu par M. Claude
    Haegi, représentant le gouvernement à la Conférence organisée par l'OMS sur
    Tchernobyl, en novembre 1995, à Genève.
    1)OMS. Rapport d'un groupe d'étude : Questions de santé mentale que pose
    l'utilisation de l'énergie atomique à des fins pacifiques. Série de Rapports
    Techniques, No 151, pp. 59, OMS, Genève, 1958.
    pardon pour la longueur mais le sujet et d'importance..

  • Inconnu01
    Inconnu01     

    Depuis les années 70, le nucléaire a assuré à la France son indépendance énergétique. Imaginez le déficit de la balance commerciale si nous n'avions pas eu les centrales nucléaires. Imaginez les effets pour l'environnement si nous étions restés avec des centrales au fuel ou au charbon. Alors il n'y a aucune raison d'abandonner le nucléaire, en cédant à la pression de l'évènement de Fukushima. Si les dirigeants allemands réfléchissaient un peu plus, au lieu de ce soumettre aux diktats de leurs écolos-gauchos, ils se rendraient compte qu'en quelques jours les concombres ont fait chez eux plus de morts que leurs centrales nucléaires en 35 ans !

  • Krissmic
    Krissmic     

    Que proposez vous donc en lieu et place comme energie nouvelle serieuse pour le demi siecle a venir.
    A part l'éolien et solaire qui sont en appoint.

  • jurenon7I
    jurenon7I     

    nous n'allons pas remettre en question l'expérience qui nous coûte des milliards et dont on n'est pas sur que cela aboutira. logique c'est bien français. nous ne remettrons pas en cause non plus le nucléaire car un seul homme est convaincu que nous ne sommes pas capable de faire mieux. je me demande encore si nous sommes en démocratie et si nous avons encore notre mots à dire.

Votre réponse
Postez un commentaire