En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy était l'invité d'Europe 1 le 2 décembre 2015
 

Le président des Républicains a voulu vanter son bilan, rappelant qu'aucun attentat n'avait eu lieu entre 2002 et 2011. Et oubliant de citer l'affaire Merah qui a eu lieu en mars 2012.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

31 opinions
  • marco3340
    marco3340     

    Et la destitution de Khadafi en Libye avec le chaos actuel qui y règne et bientôt Daesh aux portes de l'Europe pour perpétrer des attentats en Algérie, en Tunisie et en Europe ?
    C'est pas du Sarkozy ça?

  • beaudolo
    beaudolo     

    Pas très pro Sarko cet article, quant aux oublis, je pense qu'on ferait bien aussi de rappeler les promesses faites par Pépère en 2012 lors de sa campagne et de les comparés aux "réalisées"!

  • ABC90
    ABC90     

    Pas de dépassement des dépenses de campagne en 2012 ?
    « Je n’ai pas fait de meeting secret, les dépenses ne se sont pas envolées. Il n’y a pas eu de débordement des coûts. »
    POURQUOI C’EST TOTALEMENT FAUX
    Interrogé sur l’affaire Bygmalion, Nicolas Sarkozy maintient mordicus sa version, quitte à mentir. Car dire que « les dépenses ne se sont pas envolées » est tout simplement un mensonge.
    Lire aussi : Affaire Bygmalion : Sarkozy « ne sait pas assumer »
    Dans un premier temps, la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) a refusé de rembourser les dépenses de sa campagne du fait d’un dépassement de 2,1 % du plafond autorisé par la loi.
    Mais c’était avant qu’éclate l’affaire Bygmalion : une grosse partie des dépenses de campagne ont en effet été acquittées par l’UMP, en toute illégalité. Ce fait a été reconnu par Jérôme Lavrilleux, directeur de la campagne de M. Sarkozy, et largement établi par la justice, qui enquête toujours. On sait que le montant du dépassement est supérieur à 10 millions d’euros. Les enquêteurs évoquent le chiffre d’environ 18,5 millions d’euros, soit quasiment autant que le plafond légal de 22,5 millions d’euro

    Facebook-291712044363653
    Facebook-291712044363653      (réponse à ABC90)

    Lui prend les Français pour des crétins, c'est effarant tous ces mensonges!!!

  • ABC90
    ABC90     

    ancien président , président d'un parti et être capable de mentir à ce niveau , révèle une pathologie à traiter rapidement.

  • ABC90
    ABC90     

    Première citation, première approximation : M. Sarkozy assure que la France n’a connu aucun attentat durant ses mandats de ministre de l’intérieur, de l’économie, puis de président.
    Or rien n’est plus faux. Si M. Sarkozy a « l’habileté » d’arrêter ses comptes en 2011, il était bel et bien président lors des assassinats perpétrés par Mohammed Merah à Toulouse et Montauban, en mars 2012. Le djihadiste avait tué sept personnes, dont trois enfants.
    De plus, M. Sarkozy n’a pas eu des fonctions d’Etat pendant toute la période qu’il cite, et durant le temps qu’il a passé au ministère de l’économie, des finances et de l’industrie, la question de la sécurité des Français sortait de ses attributions.
    Mais même en conservant les dates de M. Sarkozy, on peut citer :
    au moins une cinquantaine d’attentats à la bombe majeurs en Corse (et sans doute plus de 500 au total sur la période) ;
    les menaces du groupe « AZF » contre la SNCF en 2004 ;
    un attentat à la voiture piégée contre le préfet du Jura Aissa Dermouche la même année ;
    les dix blessés dans un attentat revendiqué par le front islamique français armé, contre l’ambassade d’Indonésie à Paris (8 octobre 2004) ;
    la pose par un groupe terroriste (le front révolutionnaire afghan) de bâtons de dynamite dans le magasin Printemps à Paris en décembre 2008…


  • euh la
    euh la     

    Ce sacré Sako . Il est bien le fils caché de J. Chirac .

  • euh la
    euh la     

    Moi qui pensait qu'il avait uniquement perdu la mémoire lorsqu'il s'agit de ses comptes de campagne . De l'affaire Bygmalion .

  • euh la
    euh la     

    Normal, l'affaire Merah s'était sous Paul Bismuth .

  • ABC90
    ABC90     

    horrible personnage

  • ABC90
    ABC90     

    le c..... osent tout c'est à cela que l'on les reconnait.

Lire la suite des opinions (31)

Votre réponse
Postez un commentaire