En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Nicolas Sarkozy est soupçonné de "corruption active", "trafic d'influence actif" et "recel de violation du secret professionnel".
 

Pourquoi l'enquête concernant Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog est-elle suspendue? Et pourquoi est-il toujours mis en examen? La décision de la cour d'appel de Paris de ce mercredi pose de nombreuses questions. Éclairage de l'avocat Sylvain Cormier.

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • gussaoc
    gussaoc     

    en tous les cas ce n'est pas mauvais!!!!!!!!!!!!!!!

  • Facebook-1445370085752668
    Facebook-1445370085752668     

    LE vent tourne les magistrats changent de CAP !!!!!!!!!!!!!

    Lola 13
    Lola 13      (réponse à Facebook-1445370085752668)

    Etes vous sur d'avoir tout compris ?

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    Peut être parce que la "fameuse information" à propos de laquelle nos "médias d'information" se refusent de nous "informer" s'avère être son agenda qu'il avait confié au juge Gentil pour l'affaire Bettencourt, aujourd'hui classée ?
    Qu'il n'y a aucun secret concernant la date de restitution de documents personnels ?
    Que la communication d'une info non couverte par le secret est parfaitement anodine et ne saurait donner lieu à une quelconque poursuite pour corruption ?
    Qu'on pourrait s'étonner sur la persistance de magistrats du pouvoir judiciaire à conserver sans raison l'agenda présidentiel malgré le principe constitutionnel de séparation des pouvoirs ?
    Que tout ça c'est ENCORE du vent et qu'on nous use le truc jusqu'à la corde pour ne pas tarir trop vite une source de buzz qui pourrait encore servir ?

  • Altas
    Altas     

    OUI, mais Ils attaquent simplement la procédure, comme tout avocat sans scrupule, et parfois ça marche. Les preuves matériels disparaissent sur le principe de la légalité ou non des enregistrements et il redevient blanche neige. C'est beau la justice des nobles politicards !!! Les preuves sont là mais la défense fait le nécessaire afin qu’elles ne puissent pas être utilisé.

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à Altas)

    Ah oui, les "preuves matérielles" ...
    Elles ont tellement disparu qu'elles n'ont jamais existé, c'est pour dire le degré de corruption et de malhonnêteté de la défense !

Votre réponse
Postez un commentaire