En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.
 

Le ministre de l'Economie a choisi d'entrer en campagne deux jours avant le traditionnel exercice présidentiel du 14 juillet.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • Facebook-10207632497184519
    Facebook-10207632497184519     

    Macron, comme la loi travail sont, selon moi, imposés par l'Europe qui est elle même sous le contrôle ou la directive de la haute finance.
    C'est pourquoi notre bon Emmanuel se permet de provoquer Hollande ou quiconque ne serait pas assez pertinent à la vue de ceux qui le commandent.

    Tant que la démocratie et la représentation efficace des peuples ne prendra pas le dessus, la dictature financière n'arrêtera pas son emprise sur tout le reste, y compris l'écologie, les conflits, les guerres, les mafia et/ou le terrorisme selon l'intérêt des plus riches.

  • jjpbl
    jjpbl     

    Macron, Barroso, Draghi, Giscard, Pompidou en son temps, tous nos présidents de la République depuis de Gaulle, voilà les hommes de main serviles des banquiers, banquiers qui, grâce à des lois préparées par ces hommes de main, nous ont coulé l’économie. Ces compères (banquiers internationaux et politiciens haut placés) continuent de nous oppresser économiquement avec le système monétaire et bancaire.
    Notre président actuel fait le même jeu que ses prédécesseurs ; il ne sera probablement pas ré-élu, aussi faut-il songer à la remplacer : les financiers internationaux (la banque centrale américaine (la FED), la banque centrale d’Angleterre, la Banque centrale européenne, toutes « compères » ne veulent pas lâcher la prise qu’ils ont sur la gestion de la France, de l’Europe, et d’une grande partie du Monde
    Les principaux partis politiques applaudissent à cela…
    Depuis 1973, le cumul des intérêts versés à ces banques commerciales par l’État français serait de l’ordre de 1400 milliards d’euros.
    Or la dette publique française serait de l’ordre de 1300 milliards d’euros…(il n’est pas facile de la connaitre exactement).
    En clair, ce qui fait grossir la dette, ce sont les intérêts de cette même dette.
    La dette des entreprises commerciales françaises serait de l'ordre de 7000 milliards d’euros ; pour rembourser des prêts on est amené à emprunter davantage pour honorer ses remboursements. Cela fait gonfler aussi les intérêts…Donc la dette grossit sans arrêt.
    Personne, parmi ces gens pré-citées, n’aborde le système de la création de la monnaie, alors que c’est uniquement ce système utilisé par les banques commerciales qui produit la dette publique des nations.
    Notre président actuel fait le même jeu que ses prédécesseurs ; il risque de ne pas être ré-élu ; aussi faut-il songer à la remplacer.
    Grâce à des hommes de paille qu’elles ont placés aux postes politiques les plus importants, les banques commerciales, aidées et dirigées en fait par des banques centrales, comme la FED (un raccourci pour Federal Reserve System, la réserve fédérale, qui est la banque centrale américaine ), et surtout, surtout, la Banque d’Angleterre, ces banques donc créent une oppression continuelle sur la population.

Votre réponse
Postez un commentaire