En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
Michel Onfray est favorable au mariage homosexuel.
 

Ce vendredi matin Jean-Jacques Bourdin recevait Michel Onfray. Le philosophe a réagi au meurtre d’un soldat à Londres et aux deux attentats suicide au Niger qui ont fait la une de l’actualité jeudi et a été très critique envers François Hollande.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

105 opinions
  • florian4242
    florian4242     

    Ok, suivant vos bons conseils, je me suis procuré ce livre et qu'est-ce que je lis -notamment- concernant les femmes ?
    "Les hommes ont autorité sur les femmes, en vertu de la préférence que Dieu leur a accordée sur elles, et à cause des dépenses qu'ils font pour assurer leur entretien. Les femmes vertueuses sont pieuses elles préservent dans le secret ce que Dieu préserve. Admonestez celles dont vous craignez l'infidélité ; reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les. Mais ne leur cherchez plus querelle, si elles vous obéissent."
    Bravo, bel exemple prouvant à la fois VOTRE malhonnêteté intellectuelle, et confirmant la justesse des propos d'Onfray.

  • gaucho de la pampa
    gaucho de la pampa     

    IL A RAISON ONFRAY HOLLY N A PAS ENCORE APPRIS A BRASSER DU VENT COMME SON PREDECESSEUR CAR IL APPLIQUE PETIT A PETIT SON PROGRAMME.MAIS QUELLE IDEE DE RESPECTER PEU OU PROU SES PROMESSES AU LIEU DE VITIPURER SUR LES FONCTIONNAIRES LES CHOMEURS LES FEMMES ENCEINTES QUI QUITTENT LEUR BOULOT LES ROMS LES SYNDICATS ET LES NON SYNDIQUES LES JEUNES LES VIEUX ETC ETC...VITE VITE QU IL AILLE DONNER DES CONFERENCES POUR ETRE REGRETTE

  • chrif
    chrif     

    En regardant et en écoutant ces deux protagonistes que sont Michel Onfray et J.J Bourdin, sur RMC-BFMTV, le 24 mai 2013, je me suis cru en compagnie de deux piliers de bistrots aux propos aussi incohérents que simplistes sur les religions mais terriblement dangereux pour la cohésion sociale en France. On se serait cru revenir aux clichés les plus racistes et les plus réactionnaires qui pourraient même faire pâlir le plus extrémiste de l’idéologie fasciste des années 30/40. Après avoir affirmé sans avoir le sens du ridicule que dans le Coran le livre de l’islam il est dit "d'égorger son voisin" nos deux comparses dans leur suffisance nous parlent de la raison et citent un certain nombre de nos penseurs et écrivains (Voltaire, Montesquieu, Diderot,...) appelés les philosophes des lumières pour donner le change à ces dangereux musulmans ou arriérés chrétiens et juifs.
    Par contre, ce qu’ils se gardent bien de dire, ou ce qu'ils ignorent, c’est que les philosophes qui ont été cités ont reconnu dans leurs écrits l’héritage et l’influence de la civilisation musulmane qui ont contribué à forger leur esprit comme par exemple les pensées et les idées d'Avicenne et d'Averroes. S’agissant par exemple de ces derniers, dont on ne peut que conseiller la lecture, Ernest Renan disait que sans ces deux philosophes musulmans il n’y aurait ni Albert le Grand ni St Thomas d’Aquin qui sont pourtant les pères de la scolastique chrétienne.
    Alors de grâce arrêtez de diffuser ce genre d’inepties et ouvrez plutôt l’antenne au vivre ensemble sans angélisme certes mais aussi sans caricatures ni calomnies et surtout sans malhonnêteté intellectuelle!
    Enfin, puisqu'il a été question des versets coraniques, M.Onfray ne cite pas sa source pourtant il existe plusieurs traductions aisées à lire comme celle de Denise Masson chez la pléiade et en poche ou encore celle de Jean Grojeans. Ces auteurs sont d'honnêtes écrivains qui y ont consacré plusieurs années de travail et restés profondément chrétiens, ils sont loin d'être suspectés de favoriser l'islam. Croyez moi vous aurez du mal à trouver les propos que tient ce prétendu philosophe même et nonobstant les acquiescements de M. Bourdin .

  • Delponte
    Delponte     

    Et non, Smaghhe, je ne suis pas vexé de constater que vous devez faire partie de ceux qui ne changent jamais d'avis... à en croire votre postulat.

  • SMAGGHE
    SMAGGHE     

    IL est vexé monsieur Delponte


    mais voila il faut le dire

    il n’y a que les imbéciles qui ne change pas d'analyse

    un grand philosophe disait

    si quelqu'un vous dit ,je me tu à vous le dire ,et bien laissez le mourir

    Aristote

  • gan
    gan     

    D'accord avec vous,vous avez de la chance de ne pas être censuré, car moi en disant pratiquement la même chose, "j'ai été censuré deux fois".

  • Delponte
    Delponte     

    Monsieur Onfray,

    Nous avons assisté, cette semaine, au suicide spectaculaire d'un essayiste français.

    Je parle, vous l'aurez compris, de votre suicide, votre suicide médiatique sur l'antenne d'RMC, dans l'émission de Jean-Jacques Bourdin.

    Comment peut-on, quand on a la prétention d'être reconnu comme philosophe, se contredire comme vous l'avez fait en moins de 10 mn, en condamnant d'une part, et à juste titre, ceux qui parlent du Coran sans l'avoir jamais lu, et en insultant d'autre part la mémoire ou la pensée d'un auteur sans jamais avoir lu une ligne de ses écrits ?

    Pour prétendre que Dominique Venner voulait que la France revienne à ses valeurs chrétiennes, il faut en effet n'avoir jamais lu une seule des lignes qui composent son œuvre (50 ouvrages et des centaines d'articles et d'éditoriaux).

    En des termes plutôt laudateurs, Dominique Venner avait parlé de vous dans un article qui peut encore être consulté en ligne :
    http://www.dominiquevenner.fr/2012/09/apres-richard-millet-michel-onfray/

    Il considérait, après vous avoir lu, lui, que votre approche honnête des sujets que vous traitiez rendait votre parcours digne d'être suivi.

    Digne d'être suivi, il l'était, jusqu'à votre suicide médiatique, trois jours à peine après que l'auteur de ces lignes se donne une mort volontaire. Comme quoi, l'imprévu dans l'Histoire, qu'avait si souvent évoqué Venner, reste aussi valable pour les parcours individuels.

    Si l'on considère qu'un suicide est un acte guidé par la lâcheté et l'égoïsme, alors, le geste de Dominique Venner, qui était un geste d'altruisme et de courage (puisque sa vie était, au moins sur le plan personnel et de son propre aveu, épanouie), ne peut être qualifié autrement que de mort volontaire. Celle-ci, inspirée par le sens de la mètis grecque, fut de toute évidence dictée par la mise en cohérence de ses actes avec sa pensée et par son appréciation du temps présent, avec un regard imprégné de la connaissance des effets possibles du volontarisme nietzschéen lorsqu'il prend en compte, comme la stratégie chinoise l'a intégré, les facteurs porteurs, et ceux de la longue durée.

    Mais, si la nature du geste choisi par Venner peut prendre un caractère christique, en ce sens qu'il accomplit, par le sacrifice, une écriture et une pensée, le sens du message de Venner n'est en aucun cas un appel à un retour à la chrétienté, comme vous l'avez pathétiquement prétendu.

    Votre suicide médiatique, par contre, répond bien aux deux critères de la lâcheté et de l'égoïsme, généralement associés à ce geste : lâcheté face au "médiatiquement correct" en ce sens que vous vous êtes senti obligé de hurler avec la meute médiatique en insultant un de vos contemporains, qui vient de mourir, dès lors que l'étiquette d'extrême-droite lui est affublée ; égoïsme car cette précipitation à vous démarquer d'une pensée (celle de Venner) qualifiée de condamnable par des crétins de plateau télé, sans qu'aucun ne se donne la peine de le démontrer, est évidement guidée par le souci de pouvoir continuer à battre l'estrade médiatique, afin de tenter de vous imposer comme un philosophe reconnu.

    Dominique Venner n'a jamais prétendu être un philosophe. Néanmoins, la profondeur de sa pensée, la cohérence de son œuvre (ses écrits, ses actes comme ses paroles), guidés par le souci de la recherche du bonheur pour les siens et ses contemporains, font incontestablement de lui, au bilan de sa vie, un philosophe.

    Vous auriez du apprendre, Michel Onfray, que, quand on prétend posséder l'amour de la sagesse, le moins que l'on puisse faire est de s'interroger, avant d'écrire ou de parler, sur la pertinence de ce que l'on s'apprête à dire.

    N'est pas philosophe qui veut !

    Adieu Michel Onfray,

    Marc Delponte

  • mime2
    mime2     

    il a donné sa vie pour envoyé un message!!!!!!!!!!!
    ce n'est pas le courage de tout le monde!
    il est pour sa vérité en accord avec ses pensées
    chapeau bas pour moi
    il y a assez d'hippocrites

  • uze
    uze     

    CORAN ( sourate 47 , verset 4 ) … « Quand vous rencontrerez les infidèles , Tuez les jusqu’ à en faire un grand carnage , et serrez les entraves des captifs que vous aurez faits » CORAN ( sourate 4 , verset 59 ) … « Ceux qui refuseront de croire à nos signes , nous les approcherons du feu ardent . Aussitôt que leur peau sera brûlée , nous les revêtirons d’ une autre , pour leur faire éprouver un supplice cruel . Allah est puissant et sage » Le CORAN ( sourate 2 , verset 187 ) … « Tuez-les partout où vous les trouverez, et chassez-les d’où ils vous auront chassés. La tentation à l’idolâtre est pire que le carnage à la guerre. Ne leur livrez point de combat auprès de l’oratoire sacré, à moins qu’ils ne vous y attaquent. S’ils le font, tuez-les. Telle est la récompense des infidèles. »

  • karim1988
    karim1988     

    Mr Bourdin, Pourquoi la moral de michel onfray serai la bonne ?? J'ai été extrêmement déçu de votre choix d'invité cette homme, cette homme est venu en direct sur une chaîne national insulter l'Islam. Je demande pas comme certain une certaine parité, ce qui serai débile, mais au moins des excuses de ce type. les plus grand spécialistes de l'Islam et des autres religions s'accordent à dire l'Islam est une religion de paix. Ce qu'il nous dit pas, c'est quel traduction du coran a-t-il lu ?Je ne pense pas que michel onfray sait lire et comprendre l'arabe ? voilà une démarche bien étrange de la part d'un philosophe ! Michel onfray a dit " On est pas là pour faire une fixette sur l'islam", durant 20min il a utilisé à mainte fois le mot égorger pour associé l'islam au terrorisme et cette homme ce dit un homme de paix, mon oeil !

Lire la suite des opinions (105)

Votre réponse
Postez un commentaire