En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Bayrou sur RMC : « On a besoin d’une politique de reconstruction nationale »

Mis à jour le
Bayrou sur RMC : « On a besoin d’une politique de reconstruction nationale »
 

François Bayrou, invité sur RMC et BFMTV ce mercredi matin, appelle à un gouvernement d'unité nationale dans une équipe resserrée. Le président du Modem souhaite que cette unité nationale permette quatre ou cinq grandes réformes qu’il juge nécessaire, comme la réforme des retraites, des collectivités ou encore du droit du travail.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

75 opinions
  • houep
    houep     

    Si vous pensez qu’aucune autre voie n’existe, vous vous trompez.
    Effectivement, en France, l’alternance ne se fait que par la droite ou la gauche, car la représentativité du panel politique ne se fait que par le scrutin majoritaire.
    Que deviennent donc les minorités ? Elle ne sont pas représentés.
    Actuellement, plus de 40 % des Français ne sont pas représentés. Comment dans un pays démocratique peut on accepter de ne pas les entendre ?
    Trouverez vous la réponse dans les extrêmes de droite ou gauche ? Non car ils ne font qu’aggraver le fossés séparant un parti de l’autre.
    La réponse se trouve dans la représentativité du peuple Français dans son ensemble :
    Une partie par l’élection au scrutin majoritaire,
    Une partie a la proportionnelle,
    Reconnaissance du vote blanc.

    C’est ce que propose le MoDem, une révolution sans changement !

  • houep
    houep     

    @lapsus, comme je vous l avais fait remarquer, le centre existe, ne vous en déplaise. Il est une composante de la gauche tout autant que la droite. Effectivement le centre n’a pas le monopole d’une quelconque qualité, tous comme la droite et la gauche. Ils ont chacun des principes fondateurs.
    Vous y faites d’ailleurs vous-même référence lorsque vous mettez en avant la liberté et en dévalorisant l’égalité. Mettre en avant la Liberté est le principe fondateur de la droite. Je vous cite : « Ma soif de liberté c'est avant tout celle d'avoir le droit de penser par moi même sans être disqualié…. » puis un peu plus loin, « Quand à l'égalité qui pourrait être considérée comme toujours pareille contrairement à la liberté ou la fraternité cela relève d'une vue de l'esprit aussi. »
    Et pour le centre c’est le même principe, le principe fondateur est la fraternité.
    S’il faut vous en convaincre, lisez les discours de M Melenchon ou ceux du Front de Gauche, réclamant plus d’égalité et ceux du FN ou de Mme Le Pen, demandant plus de liberté.

    Chacun a droit d’avoir des idéaux, des principes, c’est le but de la démocratie. Etre libre de penser par soi même est une qualité que l’on nous apprend et que l’on doit développer individuellement.
    Vos propos sur M Bayrou, n’engage que vous et votre liberté de penser par vous-même. On pourrait simplement opposer la brouette de grenouilles sauteuses pour se demander qui a le plus d’ambitions :
    Les grenouilles sauteuses de parti en parti dans le seul but de se faire élire ou l’ex chef de file de l’UDF qui maintenant est simplement conseiller municipal mais qui a gardé son honneur et par la même, l’honneur au centre ?
    Centre qui pour vous n’existe pas mais que de nombreux citoyens reconnaissent.
    @Forgaia Ce n’est pas moralité mais moralisation. Une petite nuance de quelques lettres, mais un fossé dans la définition.
    La moralisation, c’est comprendre que les politiques sont aux services du citoyen et non le citoyen au service du peuple.
    C’est également le respect de tous politique et militants.
    C’est également la moralité politique : Ne pas favoriser son camps simplement parce que c’est son camp.
    Et c’est aussi combattre ce que vous venez d’écrire : L’insulte, la haine de l’autre n’apporte rien. Rien ne vous empêche d’énoncer vos opinions dans le respect de l’autre.

    Merci Forgaia de prouver a Lapsus ce que je lui ecris depuis le début : « C'est parcequ'ils revendiquent la liberté et l'égalité, droits de l'homme etc.
    que nous n'en avons plus du tout. Voir la bureaucratie, l’anéantissement de nos libertés. »

  • forgaia
    forgaia     

    que nous n'en avons plus du tout. Voir la bureaucratie, l’anéantissement de nos libertés. Vous ne pouvez même plus aujourd'hui disposer de votre argent en banque.Regardez vous ne pouvez plus sans le demander faire ce que vous voulez chez vous! Bref, ne croyez-vous que pas les mots sont devenus des maux pour nous tous???

  • forgaia
    forgaia     

    Qui peut maintenant se placer entre les deux Partis et leurs assistants (EELV,COCO-GAUCHE) meneurs de notre vie de A à Z????? Croyez-vous qu'après avoir placé la "grosse chaîne" sur notre nation "enchaînée à vif", ils vont laissés d'autres s'y installer??? Il faut être idiot pour croire cela, c'est fini! Vous les avez les 2 pour des années!Ils vous manipuleront à gogo, ils connaissent parfaitement le "contrôle du mental"!

  • forgaia
    forgaia     

    Moralité comme d'habitude le nombrilisme de Bayrou restera au vestiaire avec son maître! Que voulez-vous, il ne se comprend pas lui-même!Alors nous?????Liberté, Fraternité, etc, un peu Normand sur les bords comme son ami François!

  • lapsus
    lapsus     

    Vous n'avez peut être pas tout a fait compris le sens de mon analyse. quand je prétend que la raison ou la modération n'est pas plus a droite, qu a gauche qu au centre, je veux dire en cela que de part la nature humaine les vices et les vertues sont également réparties. Votre prétendu curseur à égal distance n'est que pure représentation imagière comme est la représentation d'une gauche et d'une droite. En cela quand je cite Mr giscard d'Estaing, je cite une dénonciation argumentée justement de cette prétention de détenir comme un axiome intangible, inattaquable d'une prétendue valeur que nul ne peut remettre en cause sans risque de passer pour iconoclaste ce n'est pas du centre c'est une démonstration!!!. Un peu comme cette démarche depuis peu de qualifier les gens de "...phobe" comme avant de facho etc... pour ne pas a avoir à contre argumenter. Je suis personnellement de sensibilité de droite, mais je ne suis pas pour autant attirer par l'argent. Ma soif de liberté c'est avant tout celle d'avoir le droit de penser par moi même sans être disqualié par pure dialectique vaseuse d'un autre camp sans que celui ne me prouve mes erreurs. Quand à l'égalité qui pourrait être concidérée comme toujours pareille contrairement à la liberté ou la fraternité cela relève d'une vue de l'esprit aussi. "Comme tout chose égale par ailleurs" est déjà un protocole qui remet en cause toute approche de l'atteinte de cette égalité car dans la nature rien n'est égale par comparaison pas plus qu elle ne l'est aussi dans le temps. Enfin et pour un peu vous donner matière à réflexion, la personne que je vous ai cité ci dessous avant d'être président était un ministre des finances d'un président qui ne portait pas particulièrement dans son coeur "les gens d'argent". Et pourtant!!! et pourtant!!! cela ne l'a pas empêcheé de le trahir en 1969 par pure ambition personnelle et alors elle était ou cette prétendue modération ou moralisation? De Mr Bayrou sous son couvert de modération et de "parlons vrai" se cache un être dévoré d'ambition frustré qui croit par une facon subtile et fieleuse de discqualifier ses adversaires afin jouer la gagne Il Me fait penser à ses petit fumistes dans la cours des écoles qui n'ayant aucune force et courage se planquent derrières des abrutis à gros muscles et sans cervelle pour leur dicter leurs idées. Non le centre n'a aucun droit de prétendre détenir quelque monopole que se soi ni de liberté ni d'égalité et encore moi de jouer le juste milieu. Ce centre dès son début de son existence lors de la révolution ou il s'appellait le "Marais" n'a eu de cesse de jouer un camp contre l'autre au grès des vents et des intérêts du moment comme dans une immense cours de récréation mais avec le sang des uns ou des autres. Nous n'en sommes plus là, heutreusement mais la technique est toujours la même. Salutations

  • houep
    houep     

    Effectivement ni un parti politique, ni un Homme, ne peut revendiquer exclusivement une qualité.
    Néanmoins, il existe un fil conducteur, une idéologie qui font la différence, deux termes, que deux groupes revendiquent, la liberté et l’égalité.
    C’est justement cette différence, l'endroit où se trouve le curseur entre ces deux termes qui permet a la France de créer ses lois.
    Enlever la modération par le principe de la fraternité et la France n’existe plus.

    Non, les centristes n’ont pas le monopole de la raison, néanmoins ils ont une volonté d’ouverture, de compréhension de l’autre, car le principe fondateur est la fraternité. Ne vous en déplaise.

    Vous qui écriviez que le centre n’existe pas, je suis heureux de lire une phrase centriste de votre part, demandant de la modération.
    Modérer, c’est comprendre que l’autre peut aussi avoir des arguments.

  • lapsus
    lapsus     

    Je ne sais si je me trompe mais parcontre vous ne me trompez pas avec votre propension a vous accorder le droit d'avoir la raison pour vous. Quand je parle de "LA raison", je l'utilise en terme généraliste et physociologique. Que des personnes dites " de droite ou de gauche" comme vous dites est une tendance une sensibilité je vous l'accorde mais cela ne les empêchent pas d'avoir aussi l'autre approche en concidération; C'est bien Giscard qui répondait à Mr Mitterand, vous n'avez pas le monopole du coeur; Et vous Mr les centriste pensez vous avoir le monopole de la raison? non zalors modération serait bien venu car vous avez aussi les même défauts que les autres vous êtes des humains pas des androîdes sans raisons, sans aspirations sans défauts. Ou alors sans gout comme un erzat;

  • citoyen 92
    citoyen 92     

    Merci à Houep pour votre raisonnement, l'objectivité n'est ni de droite, ni de gauche. Quand un chirurgien soigne, il est ni de droite, ni de gauche il met tout en œuvre pour soigner son patient et lui rendre la santé. Pour la France, c'est la même chose, il faut établir un diagnostic et ensuite mettre les moyens adéquats pour remettre la France sur pied et c'est ce que propose Monsieur Bayrou, le reste n'est que de la prose.

  • houep
    houep     

    Et vous vous trompez!
    L'idéologie de la gauche est l'Egalité, celle de la droite, la Liberté.
    Celle du centre, le ciment qui lie l'un a l'autre, la Fraternité.
    Le centre sont des modérés, c'est a dire qu'ils ne privilégient pas plus la liberté que l'égalité.

    Il y a dans le panel politique actuel des gens de droite ou de gauche qui sont centristes mais qui adhérent dans un des deux grands partis.
    Les Francais sont aussi a cet image.
    La volonté de Bayrou et de la création du MoDem est de réunir ceux dont les idéaux sont proches alors que leur couleur politique ne l'est pas.
    Pour reprendre votre image de la roue, si vous chargez votre roue que d'un coté elle tombe mais si vous l'équilibrez, elle roule.

Lire la suite des opinions (75)

Votre réponse
Postez un commentaire