En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Spanghero : « La direction a mené ses salariés dans le gouffre », dit Hamon sur RMC

Mis à jour le
Benoît Hamon, le ministre de l'Economie sociale et solidaire et de la consommation, réfléchit à la "portabilité bancaire", comme pour le téléphone.
 

Invité ce mercredi sur RMC et BFMTV, Benoît Hamon est revenu sur les difficultés de Spanghero, qui supprime 240 postes. Le ministre de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire aborde aussi la future loi sur la consommation qui pourrait permettre la « portabilité » bancaire ou encore d’arrêter une assurance plus facilement.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

27 opinions
  • BJP34
    BJP34     

    Et alors encore une déclaration évidente sur les origines du naufrage de la société Spanghero... Mais qu'est ce que ça change ? Quelles sont les mesures prises par le "gouvernement" pour régler ou amoindrir les problèmes rencontrés par les salariés du groupe en question ?
    La gauche est globalement très forte pour constater et décrire les situations mais totalement stérile pour y trouver les moindres remèdes.

  • minederien75
    minederien75     

    tous coupables dans cette affaire, la direction, les employés qui comme des professionnels pouvaient reconnaitre si c'est du boeuf ou du cheval - ils se sont tus - et le gouvernement qui a mal géré ce dossier - il n'y avait pas de conséquences sanitaire- juste une tromperie - le mal était fait - il fallait vendre le reste des stocks bon marché ainsi que les autres filières comme findus , ikéa - on vend à prix coutant - c'aurait été un moindre mal mais on veut jouer les nettoyeurs - des magouilles il y en aura toujours, il faut gérer les affaires finement si le ptoblème n'est grave pour la santé ! ET SURTOUT SANS MÉDIA -

  • rebeca30
    rebeca30     

    et des média complices
    qui ont monté cette affaire en épingle pour éviter de parler des problèmes du pays

    si le gouvernement et la presse n'avaient pas fait autant d'histoires, ce problème qui n'avait aucune incidence sur la santé n'aurait pas entrainé la faillite de l'entreprise.
    Ils font moins d'histoires pour des sujets bien plus risqués
    dans ce dossier, c'est le gouvernement qui est responsable

  • cvtuna
    cvtuna     

    non monsieur hamon s'est vous et vos acolytes ministres qui ont plongé cette société au fond du goufre par vos interventions irréfléchies

  • yank13
    yank13     

    vous avez encore oublié de dire que c'était la faute à Sarko! ya du relâchement!

  • R56
    R56     

    Et voila la meme serenade c'est à cause de la droite qui a mis en place des impots avant mai 2012. t'avais qu'a les supprimer rigolo.

  • marie8776
    marie8776     

    Mr Hamon à l'image de ses confrères du gouvernement déplace le problème. Pour ceux qui ont des frais bancaires, le fait de changer de banque ne changera pas leur situation (découvert et dépassement) Peut-être trouveront ils une banque dont les frais seront moins élevés, mais cela ne résoudera pas le problème de la fin de mois qui arrive le 10 du mois. C'est facile de taper sur les banques, de montrer du doigt le vilain méchant. Au lieu de plancher sur des amendements irréalisables, ce gouvernement ferait mieux de s'atteler aux vrais problèmes.

  • plume la poule
    plume la poule     

    Le ministre de la, ...et de...et de...y est peut être aussi pour quelque chose dans ces licenciements, n'est-il pas?????Qu'il cherche bien dans ses archives et dans ses propos!

  • ullysse
    ullysse     

    C'est ce qu'a fait ce gouvernement dit de gauche avec les salariés de Spanghero et d'autres.

  • RMCBZH35
    RMCBZH35     

    Qui sont les dirigeants dénoncés par M.HAMON

Lire la suite des opinions (27)

Votre réponse
Postez un commentaire