En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Emmanuel Macron lors de son premier meeting politique à la Mutualité, à Paris, le 12 juillet 2016.
 

Pour le politologue Gérard Grunberg, le ministre de l'Economie joue un coup de poker en misant tout sur la non-candidature de François Hollande à la présidentielle.

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • euh la
    euh la     

    A voir sur you tube :
    L'imposture "Emmanuel Macron" démasquée sur Canal Plus

  • euh la
    euh la     

    Quatre mois après le lancement de son mouvement "En marche!" . Ce mouvement semble trés bien doté financièrement . Suffisement riche pour organiser un événement de cette importance . Une question me brule les lèvres . D'ou vient le financement de ce mouvement ? J'aimerai que notre ministre des finances soit aussi doué pour nous trouver de l'argent .

  • bignol
    bignol     

    nous sommes sauvés avec tous ces messies qui arrivent de tous cotés inutle de s inquieter

  • bignol
    bignol     

    excellent macron sacré programme de gauche dommage que l on ne le connaisse pas ?

  • moca
    moca     

    la gauche ne veu pas perdre le pouvoir ce pour ca va soutenir c'est homme qui il na rien fait de quand il est ministre ,que des paroles ,bla bla ,il va promie la meme chos comme Hollande mai pas plus ,ce des menteurs tous de la gauche ,il faut que on va ne debarrase de la gauche parcaque il fait tres mal pour la France ,la gauche il as detruit tout ce pour ca ils ne fait confience en eux.

Votre réponse
Postez un commentaire